La Cégète pro-nuke gonfle le nombre d’ abstentionnistes


En dénonçant un « gâchis social » en parlant de la fermeture de la Centrale Nucléaire de Fessenheim, la CGT, qui est, tout comme le Parti Communiste Français Va-t-en-guerre car ça préserve les zemplois de l’ industrie de l’ armement. Dassault über alles!!! La Cégète donc dérape complètement dans la semoule aux neutrons et se fout comme … Lire la suite La Cégète pro-nuke gonfle le nombre d’ abstentionnistes

11 mars 2011 et 5 ans après : où en est-on à la centrale de Fukushima ?!


C’est par un pur zazard que je fusse tombée, ce lundi 7 mars 2016, sur la rediffusion de « C dans l’air » dont le thème fût atomiquement présenté par mon journaliste honni, le bien nommé Yves Calvi. Et je tombasse à point nommé quand ce dernier affirme sans complexe que, je citasse de mémoire : « Lorsqu’on sait … Lire la suite 11 mars 2011 et 5 ans après : où en est-on à la centrale de Fukushima ?!

FUKUSHIMA : POURQUOI UN CHOIX DE RENTABILITÉ, DANS LES ANNÉES 70, A RENDU CET INCIDENT POSSIBLE ?


Cet article, sur les suites de la pollution occasionnée par Fukushima, qui atteint les côtes canadiennes, vous avez du, vous aussi, le lire… mais voilà, une réaction, lorsque Gene Ghys​ nous l’a transmis sur Facebook, me fait bondir ! En effet, Michel Lenoir, ingénieur civil ayant travaillé en Belgique sur le MOX (les résidus sales … Lire la suite FUKUSHIMA : POURQUOI UN CHOIX DE RENTABILITÉ, DANS LES ANNÉES 70, A RENDU CET INCIDENT POSSIBLE ?

Fuck You Shima se rappelle à notre bon souvenir…


…Et ce, juste quelques jours avant l’anniversaire de son explosion de joie qui eusse lieu, répétitons-le, le 11 mars 2011, sur la côte Est du Japon. 16 jours avant de fêter ses quatre ans, dis donc ! Quatre années d’impuissance montrée par tous les experts atomiques du monde devant des événements qu’ils avaient peut-être envisagés, mais … Lire la suite Fuck You Shima se rappelle à notre bon souvenir…

Fukushima? Encore une surprise sur le site de Daïchi…


  ….plus connu sous le nom de Fukushima, nom que l’on entend quasiment plus pour une banale histoire de curiosité médiatique japonaise qui a eu le don d’irriter le Premier ministre Shinzo ABE. Ce dernier a donc hara-kirisé les différents supports de l’information en appliquant une censure qui ne dit pas son nom, puisque censurée…évidement. … Lire la suite Fukushima? Encore une surprise sur le site de Daïchi…