Géographie des drogues illégales et distribution asymétrique du pouvoir, des richesses et des revenus


Entre les lignes entre les mots

Michel Gandilhon propose un hommage à Alain Labrousse. J’en souligne quelques éléments, la coca comme étendard du réveil du monde indien et la cocaïne comme drogue-symbole des années du néolibéralisme, les politiques instrumentalisant les drogues pour disqualifier les « ennemis politiques » et masquer de classiques intérêts de domination, l’impact des phénomènes criminels liés au trafic de drogues…

View original post 1 100 mots de plus


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s