Chronique culinaire des AZAs : le cake cacao-fruitos-bio, on se le fait !


cake cacao-fruitos-bio

Et en respectant la procédure, siouplè !

1 petit bol et y mettre les ~ 2 càs de graines de lin bio et ses 3 fois la quantité en eau bio.

– 1 petit bol bio et y mettre les ~ 2 cuillères à soupe (ou 2 càs) de graines de chia bio avec 6 x la quantité en eau bio, ou flotte du robinet.

– 1 petit bol et y mettre les ~ 50 gr de flocons d’avoine bio et son 1 dl de flotte bio, ou plus d’eau si plus de flocons. Adapter au pif.

– 1 petit bol et y ajouter les figues séchées bio (ou pruneaux dénoyautés bios) préalablement aplatis et coupés en petits morceaux, un peu de la taille des cranberries bio ou raisins secs, ces derniers petits fruits secs pouvant rester dans leur sachet respectif…pas besoin de les couper et de les mettre dans un bol bio quoi !

Mettre de côté et prendre le saladier.

Y foutre :

– 50 à 100 gr de farine de sarrasin (ou seigle) bio, les 150 à 100 gr de farine un peu plus légère, genre épeautre, blé, etc., bio, la ~ 1 càs de graines de sésame bio, la ~ 1 càs de graines de tournesol bio, les ~ 2 càs de cannelle moulue bio, la ~ 1 càc de clou de girofle moulu bio, les ~ 2 càs de cacao 100 %, faisant petite à moyenne (voire grosse…perso, je préfère) montagne, la ~ 1 càs de bicarbonate de soude (ou petit sachet de 5 gr), la ~ 1 càs de poudre à lever sans gluten (ou petit sachet de 16 gr), et la ~ 1 bonne càc (cuillère à café) remplie au pif selon dose de farine de sarrasin ou seigle de Maïzena.

Prendre le fouet manuel et touiller jusqu’à ce que la poudre soit complètement homogène, que ce soit en couleur et en graines.

Là, on peut choisir. Soit laisser tel quel, soit faire un petit puits au centre pour y verser, par la suite, tout ce qu’on a mis dans les bols…mais on y est pas encore.

Préchauffer le four, entre 180 et 160°C, c’est pourquoi, comme je mets la grille un cran au-dessous du centre dudit four, sachant qu’à 180°C, je cuirai le cake pendant 40 minutes, alors qu’à 160°C, ce sera un temps de cuisson de 45 minutes. (On peut aussi opter pour 170°C pour 43 minutes de cuisson).

Prendre une petite casserole et y verser le 1 à 1.5 dl de flotte, à évaluer selon la quantité de miel qu’on va faire chauffer (et non bouillir !), y rajouter les ~ 50 à 80 gr de miel de fleurs compact bio. Touiller avec une cuillère jusqu’à ce que le miel devienne complètement liquide. Une fois le liquide obtenu, couper le feu sous la casserole, y verser le jus de citron pressé bio tout en continuant à remuer. Puis y rajouter le contenu du petit bol de lin trempé. Bien remuer et laisser de côté un petit moment, la casserole toujours sur la plaque même si celle-ci est éteinte.

Dans le puits ou direct dans la farine, y mettre le petit bol de chia, le petit bol de flocons d’avoine et le contenu de la casserole, c’est-à-dire l’eau-miel-lin. Rajoutons le petit filet d’huile de lin bio, prenons le fouet manuel et on y va. On touille, on touille, on touille pour avoir une sorte de pâte homogène. Si la pâte devient trop ciment, y rajouter quelques ml de flotte pour la ramollir un chouya.

Prendre le moule et y verser une première couche à l’aide de la spatule plastoc souple sur tout le fond. Puis y disperser les petits morceaux de figues séchées bio (ou pruneaux dénoyautés) préalablement aplatis et coupés en petits morceaux. Rajouter une couche de pâte pour recouvrir les figues ou pruneaux. Une fois ces fruits planqués, rajouter les cranberries bio ou raisins secs et verser le reste du saladier sur ces petits fruits.

Bien sûr, si on ne choisit que les figues ou les pruneaux bio, on peut faire une couche de fond plus épaisse, y verser lesdits fruits précités dans cette phrase, et verser le reste du saladier dans le moule. Ainsi, lesdits fruits précités dans la phrase précédente forment une couche centrale du cake. Comme on peut le constater, tout est ouvert et ne reste qu’à l’imagination de créer le reste.

Une fois le moule rempli et bien mis à niveau à l’aide de la spatule, prendre notre futur super-cake sur la grille du four. Cuire le temps de cuisson choisi plus haut dans cette recette et, même si la minuterie dringue plus tard, ne pas attendre que le cake sente trop…avant de ne sentir plus rien et qu’il prenne une couleur plus foncée que le cacao. (ce signe est précurseur d’un temps de cuisson trop long et un risque de cake fumé peut être avéré, ceci avant que ce soit la cuisine qui soit enfumée. Il faut le savoir. « Toute préparation culinaire peut devenir une dévastation si on fait preuve d’inattention »)

Le temps de cuisson étant accompli, sortir le moule du four et le laisser refroidir avant de le mettre au frigo. D’ailleurs, une fois refroidi naturellement, prendre la spatule en plastic dur et la glisser entre le moule et le cake. Si c’est un bon moule PYREX, le cake sort tout seul et hop, on le met dans une feuille d’alu…ou film alimentaire.

C’est ainsi qu’il en faut peu pour avoir que du bonheur pendant quelques jours, si on est suffisamment égoïste.

Tronche de cake réservée pour intrusE

Allez ! Je vous refile la recette en PDF : gateau chocolat AZA


Une réflexion sur “Chronique culinaire des AZAs : le cake cacao-fruitos-bio, on se le fait !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s