Venezuela : le « hors-jeu » des intellectuels


Venezuela infos

Le commissariat est un tas de ruines et de cendres. Il a été assiégé pendant quatre heures par un groupe d’une vingtaine de personnes munies d’armes à feu et un tireur d’élite, qui ont fini par l’incendier et le détruire en utilisant une excavatrice volée dans un établissement appartenant à ‘état lors de pillages. Six policiers ont été blessés. C’est tout juste s’ils ont pu sauver leur peau car ils étaient moins nombreux que les paramilitaires qui leur ont tiré dessus quatre heures durant dans l’objectif de les tuer. Combien de balles pendant une telle durée ?

Devant le commissariat, il y avait une place, sur cette place des gens parmi lesquels se trouvaient les paramilitaires. Celui qui nettoie les ruines et avec qui je parle pourrait même être l’un d’eux. La terreur hante le souvenir des militants chavistes qui étaient présents.

Par Marco Teruggi. Blog : https://hastaelnocau.wordpress.com/

Une nuit…

View original post 2 116 mots de plus


2 réflexions sur “Venezuela : le « hors-jeu » des intellectuels

  1. Bonjour.

    La droite fasciste, le nouvel ordre mondial d’un des pires petits psychopathes alcooliques qui a entendu les voix de dieu, comme au bon vieux temps de la conquête des Amérique par les nouvelles branches du protestantisme anglais devenus US. Ces gens se sauvaient de la coercition anglicane-protestante pour un nouveau monde. Ça pas tardé, que le mode anglican coercitif est devenu la norme. Mais que de changement,zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    Maintenant, l’ESTHÉTISME se met au service du Crime contre l’humanité………, l’ultime retour des barbares. À lire absolument.
    http://www.mondialisation.ca/lultime-retour-des-barbares/5394869

    Des « porteurs de boucliers » à Oscar Pérez : comment les médias blanchissent l’image du terrorisme au Venezuela
    Par Alba Ciudad
    Mondialisation.ca, 07 juillet 2017
    albaciudad.org
    «« Le dossier de photos a déjà été publié dans des médias comme La Nación ou Clarín (Argentine), El Comercio (Pérou), El País (Espagne), El Confidencial(Espagne), La Patilla ou El Nacional (Venezuela). On ignore quel aura été le coût payé par ces médias pour l’acquisition des droits d’utilisation de ces photos, coût qui est fonction de l’utilisation qui en sera faite, de la résolution requise, du type de média (papier ou numérique…), du nombre de jour et d’autres détails. D’autres agences vendent chaque photo 300 dollars, avec des remises spéciales pour les clients habituels. »»

    http://www.mondialisation.ca/des-porteurs-de-boucliers-a-oscar-perez-comment-les-medias-blanchissent-limage-du-terrorisme-au-venezuela/5598098

    Entrons nous résolument dans le monde de la stupidité ?! Sûrement de la dangerosité.

    Venezuela : L’opposition utilise des drogues pour stimuler la violence
    Publié le 7 Juillet 2017 par Bolivar Infos
    «« Ce jeune, dont l’identité n’a pas été révélée pour des raisons de sécurité, reconnaît avoir été recruté par des dirigeants de la droite et indique le député Miguel Pizarro du parti Primero Justicia. »»
    http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/07/venezuela-l-opposition-utilise-des-drogues-pour-stimuler-la-violence.html.

    Comme au Moyen-Orient

    Mais qui contrôle le marché.
    Qui favorise les paradis fiscaux, le crime organisé dans l’économie,……. ?

    Depuis deux siècles, nous avons des connaissances pour améliorer la vie, et les ÉGOÏSMES ont pris le pas. Encore l’idée dangereuse de l’impérialisme qui domine et pourquoi ? Des conflits d’idées et les véritables conflits armés. Des milliards $$$ détournés par le complexe militaro-industriel-bancaire.
    Korzybski nous a pourtant expliqué que la carte n’est pas le territoire. Voyez-vous qu’il y a erreur de PERCEPTION. On prend la carte pour le territoire, et ce qui en découle, toute sorte de concepts obtus comme les dommages collatéraux qui par magie, rend irresponsable l’auteur de ses actions criminels:
    ou encore la dernière trouvaille, gracieuseté de la famille Trump, la vérité, le fait alternatif………

    L’esthétisme, une nouvelle arme médiatique ?!
    Avec les exclamations sans âme.
    Krishnamurti: on commence par détruire l’intérieur, puis l’extérieur.
    À méditer…….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s