Canicule > Cyril Mokaiesh et Bernard Lavilliers


Toujours avec mes guêpes !

La loi du marché

Interprétation : Cyril Mokaiesh & Bernard Lavilliers / Texte : Cyril Mokaiesh / Musique: Cyril Mokaiesh & Reyn Ouwehand / Réalisation clip : Stéphane Brizé / Réalisation musique : Jan Pham Huu Tri & Valentin Montu / Editions : Lamok Music / p & c DIESE Productions, HKCorp / Tournage: La Scala Théâtre / Paris

PAROLES

On vous laisse la tribune, les honneurs du pouvoir
On vous laisse voler la victoire
On vous laisse le soin de bien ingurgiter, notre part de votre marché
On vous laisse notre âme sur le bas-côté endettée endettée en détresse
A genou de chagrin d’avoir fait le baise-main à l’austérité son altesse

On vous laisse nos hivers
On vous laisse nos étés
De quoi vous distraire
Et nous faire tomber

On vous laisse libéral démocratiser
Chômage à volonté
On vous laissenos destins s’ouvrir les veines
En commission européenne
On vous laisse la tribune, les honneurs du pouvoir
On vous laisse voler la victoire
On vous laisse le soin de bien ingurgiter, notre part de votre marché
On vous laisse notre âme sur le bas-côté endettée endettée en détresse
A genou de chagrin d’avoir fait le baise-main à l’austérité son altesse

On vous laisse nos hivers
On vous laisse nos étés
De quoi vous distraire
Et nous faire tomber

On vous laisse libéral démocratiser
Chômage à volonté
On vous laisse nos destins s’ouvrir les veines
En commission européenne

On vous laisse allonger la peur dans notre lit
Mais « faut pas toujours croire ce qu’on dit »
A Athènes Apollon a raison de chanter
« Ma liberté ! »

On vous laisse nos hivers
On vous laisse nos étés
De quoi vous distraire
Et nous faire tomber
On vous laisse nos hivers
Et notre dignité
De quoi vous distraire
Pour quelques années

On vous laisse « Arcelormittaliser »
A Florange, l’or et l’acier
On vous laisse c’est étrange capitaliser
Sur la précarité
On vous laisse à vos super hyper profits, oh la belle vie
Chez Lidl le pack de bière
A des pulsions suicidaires

On vous laisse nos hivers
On vous laisse nos étés
De quoi vous distraire
Et nous faire tomber
On vous laisse nos hivers
Et notre dignité
De quoi vous distraire
Pour quelques années

On vous laisse nos frontières
Se refermer
Homme à la mer émigré
Cap sur l’Angleterre depuis la Guinée
T’as le temps d’apprendre à marcher

On vous laissenos frontières
Se refermer
Sur la Méditerranée
Enfants de la guerre
Cherchent un bout de terre
Pour apprendre à marcher

De quoi vous distraire pour quelques années
De quoi vous distraire et vous en aller
De quoi vous distraire et vous en aller

 


2 réflexions sur “Canicule > Cyril Mokaiesh et Bernard Lavilliers

  1. Et bien quoi dire ?!

    Vive la Démocratisation du Chômage, le chômage pour tous………

    Si j’ai bien compris M. Macron de la UE-BCI-OMC et ci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s