Alerte canicule > coup de chaud pour Babx


L’Homme de Tripoli

L’Homme de Tripoli – de l’album Ascension de Babx (2017)
***

Le soleil brillait comme un astre
Sur la mer méditerranée
Je volais au-dessus
Des lueurs et des désastres
Dans les rues de la ville
L’odeur du sang sentait
Le laurier et la rose
Dans les rues de la ville
Les vivants matent la mer
Les morts pensaient à autres choses
Je volais je volais je volais

OH je voudrais tant revoir Tripoli
Voir danser les rafales
Hennir les chars d’assaut
OH je voudrais tant revoir Tripoli
La poussière le métal
Tanguer les hélico
Tanguer les hélico

Le soleil brillait comme une médaille
Sur la mer méditerranée
Et les toits des maisons flambais comme la paille
Dans les rues de la ville
On allumait des fêtes
Pour les libérateurs
Dans les rues de la ville
Le goût de la défaite
Avec le doux parfum des fleurs
Je volais, oui je volais, je volais

OH je voudrais tant revoir Tripoli
Voir danser les rafales
Hennir les chars d’assaut
OH je voudrais tant revoir Tripoli
La poussière le métal
Tanguer les hélico
Tanguer les hélico

Le soleil brûle comme un astre
Sur la mer méditerranée
Et sous le ciel de Ramatuelle
Oh mon amour j’ai le cœur lourd

OH je voudrais tant revoir Tripoli
Voir danser les rafales
Hennir les chars d’assaut
OH je voudrais tant revoir Tripoli
La poussière le métal
Tanguer les hélico
Tanguer les hélico
Tanguer (Tripoli)


Une réflexion sur “Alerte canicule > coup de chaud pour Babx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s