Ania Polikovskaïa : LETTRE À ANNA.


2006 : Ramzan Kadirov, protégé de Poutine, n’autorisait pas encore la charia en Tchétchénie.

Ania Polikovskaïa fut fusillée dans la cage d’escalier de son immeuble cette année-là.

Journaliste à Novaia Gazieta, organe de presse libertaire russe. Car alors il y avait encore une presse relativement libre – et pas de censure internet. Ses amis l’avaient mise en garde et la direction du journal lui avait demandé de laisser tomber, ce qu’elle avait refusé… Novaia Gazeta sommée aujourd’hui de « présenter des excuses devant le peuple tchétchène » pour ses accusations « dégoûtantes » touchant les assassinats des LGBT…

Commentaires de l’autorité russe à l’époque: Après deux jours de silence, Poutine, cible récurrente des articles de la journaliste, a d’abord minimisé son influence, la qualifiant d' »insignifiante », avant de promettre une « enquête objective » sur son meurtre. Comme il promit à Macron d’interroger « les autorités tchétchènes » (islamistes) sur les meurtres homophobes. Faudrait « discuter » avec Poutine? Est-ce qu’on « discutera » avec quelque président français (ou ministre de l’intérieur) le jour où il fera assassiner ses opposants? La logique humaniste a-t-elle perdu sa boussole ou l’humanisme est-il devenu rampant?

« Lettre à Anna » : remarquable reportage à revoir en replay sur:

http://www.tv-replay.fr/lettre-a-anna-l-assassinat-de-la-journaliste-anna-politkovskaia/

ou:

http://www.tv-replay.fr/11-06-17/grand-ecran-lcp-an-12435464.html

et rediffusé sur LCP (13) le 17 juin à 17h, le 23 à 20h44, le 29 à 17h.

« Si d’autres journalistes avaient fait la même chose Ania n’aurait pas été tuée ».

Hénin, Taponier, Verlon, Foley, Dupont, Akidi, Al-Azzawi, Hassan, Ghesquières l’ont fait.

Trop loin. Furent raptés. Cassés. Tués.

Ghesquières interviewé: « Comprenez que je suis un journaliste, pas un communicant ».

 

mui lioubiim tiibia, Ania !!!

 

breveon253-955e7

 

 


4 réflexions sur “Ania Polikovskaïa : LETTRE À ANNA.

  1. Censure sur les vidéos. Elles ont été retirées des deux sites. Mais je me souviens de cette toute grande femme.

    PS : on entend aussi trop peu que, lors du démantèlement du Rideau de Fer, lorsque les Tchétchènes ont repris leur territoire, ils ont donné 3 jours aux chrétiens de toutes mouvances ainsi qu’aux juifs de quitter cette nouvelle nation. C’est juste une petite parenthèse qui s’est déroulée sous le règne de Gorbatchev, alors que ce dernier commençait à être mis sur la touche par son successeur Elstine.

    Ce qui n’excuse pas le génocide de part et d’autre dans cette région bien compliquée…ni le génocide des opposants à la politique de Poutine, of course !

    Bises
    Gene

    J'aime

    1. Il reste deux rediffusions sur LCP (13): le 23 à 20h44, le 29 à 17h.

      La Tchétchénie fit l’objet, comme toute région colonisée, d’une redéfinition territoriale arbitraire par l’URSS, contraignant des populations de cultures diverses à l’unification et à l’acculturation sous l’égide soviétique. L’indépendance des « républiques soviétiques » cassant l’union URSS a réactivé les conflits régionaux, menaçant la Tchétchénie de partition. Elle proclama son indépendance en 1991: l’ex pouvoir central (Gorbatchev d’abord puis Eltsine en 94) devenu Russe ne pouvait plus intervenir dans les territoires « émancipés ». Discriminations et répressions ont commencé dès la chute de l’URSS – la population tchétchène étant en majorité musulmane, religion comme les autres interdite de pratique par l’URSS – de nombreux juifs et chrétiens ont émigré soit vers la Géorgie soit vers l’Europe.
      En attaquant Grosny en 94 Eltsine reconstitue l’union tchétchène contre la Russie (1ère guerre de Tchétchénie: attentats tchétchènes en Russie, voir la prise d’otages au théâtre Doubrovka de Moscou en 2002 et les 120 otages gazés par la police russe).
      La Tchétchénie est une catastrophe de nature postcoloniale. Les dirigeants russes ne cessent de s’engluer dans la contradiction: promettre toujours plus de souveraineté à la Tchétchénie (y cautionnant ainsi la loi islamique) tout en voulant garder le contrôle des gisements pétroliers et de gaz ainsi que les oléoducs vitaux qui la traversent et dont le pays veut arracher le contrôle aux sociétés pétrolières russes. D’où les tensions et la guerre permanente avec la Géorgie (pro russe) qui sépare la Tchétchénie de la mer noire.

      Toujours la même merde, de Bagdad à Grozny. Et la même politique à Damas et à Grozny.

      1995 : http://www.liberation.fr/planete/1995/07/21/la-russie-propose-une-autonomie-elargie-a-la-tchetchenie_139654

      et plus documenté:

      https://books.google.fr/books?id=kRscoN3cfQIC&pg=PA208&lpg=PA208&dq=Gorbatchev+et+la+tch%C3%A9tch%C3%A9nie&source=bl&ots=TVElG3rPaq&sig=RSQFtkfWtU2uQWhbK1HahUbx7qs&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwirwbeDgsfUAhVjFMAKHWzyCLwQ6AEIaDAN#v=onepage&q=Gorbatchev%20et%20la%20tch%C3%A9tch%C3%A9nie&f=false

      sur la Georgie 2001:

      http://www.liberation.fr/planete/2001/05/24/la-georgie-crispe-moscou-dans-le-conflit-tchetchene_365727

      Aimé par 1 personne

  2. Merde ! Le lien sur le bouquin ne fonctionne pas ; trop de pages à lire, selon les dires d’e.book.

    Toujours est-il que, sous l’ère Gorbatcho-Elstine, et selon l’universallis ukrainien, dès que la Tchétchénie a acquis son autonomie, elle a donné 3 jours aux juifs et aux chrétiens pour quitter le territoire. C’est pourquoi ces derniers se sont réfugiés, soit en Géorgie, soit ailleurs, mais par les frontières les plus proches.

    Ce qui s’est passé ensuite est enlisé dans le trouble, n’ayant fait des recherches que sur l’Ukraine. Donc, je ne m’avance pas plus sur ce terrain miné, comme sur d’autres terrains minés d’ailleurs.

    Et ce qui me troue les fesses, c’est que l’Europe continue à traîter avec l’Ukraine avec son Porochenchoc au pouvoir alors que ce dernier ne possède pas qu’une usine de chocolat, mais la plus grande partie des masses-merdias ukrainiens. Les prédécesseurs ayant mis l’argent de l’Europe dans leurs propres poches !

    Je file en forêt avant qu’il ne fasse trop chaud.
    Bises
    Gene

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s