BON ET MAINTENANT, SI ON SPÉCULAIT?


C’est fou comme on l’aime. Surtout les jeunes. Vieux jeunes sans emploi ni avenir de droite genre Borloo ou Le Maire. Barouin paraît déjà regretter d’être promu dans une entreprise promise au dépôt de bilan. Bien qu’aucune offre d’embauche ne s’affiche à la porte du pôle emploi macronien, la queue des chômeurs de droite s’allonge, chacun prêt, dans le désespoir, à se contenter d’un intérim « parce que Macron doit nommer à parts égales gens de droite et de gauche ».  A gauche, l’inénarrable Ségolène compose une file à elle toute seule. Les spéculations se déchaînent: qui est le Premier ministre de Macron?

Certes Macron, Inconnu victorieux, ne peut décemment appeler un autre Inconnu à son côté – il y suffirait d’un troisième pour reformer un célèbre trio comique, ce qui n’est pas  le but de la manoeuvre en ces temps de gravité. Il ne peut choisir l’un de ses pères (voire grands-pères), tous vieux briscards de formations politiques obsolètes. Il ne peut choisir un (ou une) vrai jeune, enthousiaste chiot (là, désolée, je ne vois pas de féminin convenable) bondissant à chaque lièvre qui passe et prenant l’ombre pour la proie.

Ça doit donc être un jeune avec de la bouteille. Beaucoup (c’est peut-être pourquoi Borloo y croit). Ou un vieux qui parle à la perfection le jeune au futur. Ça doit être un adepte de la désobéissance aux lois de l’entre soi politicard mais responsable et pas frondeur. Ça doit être un double de Macron genre électron libre – et macronien de la première heure (enfin, d’avant le second tour). Ça doit être un français qui aime l’Allemagne, un anti-lobbies qui connaisse les rouages et arcanes européens sur le bout des doigts et puisse rassembler sur un projet d’Europe « sociale » (et, last but no least, aussi laïque que se puisse). Ça doit être un promoteur de la mondialisation à visage humain (??), libertarien humaniste à profil libertaire ne traînant aucun boulet partidaire derrière lui. Ça doit être un écolo vert printemps (même vert galant, ça peut le faire). Ça doit être un redoutable négociateur des conflits sociaux dans le monde du travail puisque Macron a fixé, in extremis dans son dernier meeting, la cogestion comme objectif entrepreneurial! Ça doit être quelqu’un qui ne puisse s’attirer le moindre soupçon d’islamophilie, d’extrême quoi que ce soit ou de radicalisme. Ça doit être quelqu’un qui sait déjouer tous les pièges « idéalistes » de gauche. Enfin, ça doit être quelqu’un qui, à force d’avoir usé sa veste jusqu’à la trame au fil de retournements accélérés, ne peut même plus porter de cravate.

Autrement dit: …..

DCB 1

… Daniel Cohn-Bendit.

Mais si, sans déc, j’vous jure: logique impec d’évidence et de simplicité, rasoir d’Occam.

Si Macron est toujours intelligent, cohérent et s’il veut vraiment réduire au silence les braillantes suppliques des nouveaux démunis du politique, il choisira Dany le Noir puis Rouge puis Vert et enfin Macroné. Ils ont en commun une même capacité – subversive s’il en est par rapport aux grands principes: l’harmonisation par le conflit. Les troupes macroniennes hurleront de joie – ah ça, en voilà de l’idée, du génie, du neuf et du qui change, de la vraie société civile et du futur. Ses adversaires, passé le choc leur coupant la chique, hurleront à la monstruosité. La gauche sera définitivement sonnée – elle qui évita soigneusement toute compromission avec DCB (dit « Débit Carte Bleue ») qui l’eût entachée de gauchisme voire de sympathie anarchisante. Mais il y a longtemps que Dany n’a plus rien de cela mis à part son éruptabilité chronique – car il faut au moins lui reconnaître une constance: celle de ne pas supporter la contrainte ni, plus généralement, les imbéciles. Et l’extrême-gauche en sera scotchée – pour le moins divisée, ce qui est un superbe calcul car nul ne peut nier que Dany soit l’Insoumis par excellence. L’establishment énarque et franchouillard sera balayé par l’homme jamais cravaté.

L’électrochoc de cette nomination sur l’extrême-droite, signant parfaitement la rupture avec les temps passés, pourrait achever de lobotomiser celle-ci – pari néanmoins risqué puisque Macron jouera ici avec le feu, vu le degré de haine auquel MLP a porté ses partisans et ses électeurs chauffés à blanc. Mais soigner le mal par le mal, recourir à l’homéopathie, on ne sait jamais, ça peut marcher. Faut voir le résultat à l’accoutumance.

C’est au pied du mur qu’on va voir le Macron. Bonne chance, Dany « Boum ».

 


3 réflexions sur “BON ET MAINTENANT, SI ON SPÉCULAIT?

  1. Purée ! Rien qu’au niveau écologique, il y a tout à construire. Il faut que la France ne s’accroche pas à ses réussites passéistes et elle a les capacités et les moyens intellectuels et manuelles – sans compter ses forces culturelles et artistiques – pour réussir à tourner le cadran à donf et recréer une économie verte qui manque cruellement à ce beau pays.

    Rien que le démantèlement de Fessenheim, tiens !

    Il faut lui donner les moyens et non bloquer des quatre fers. C’est le moment d’avoir une vision optimiste, car il n’y a pas à en chier des pendules, la technologie va prendre de plus en plus d’emplois et il faut préparer un terrain nouveau dynamisme visionnaire.

    Bises
    Gene

    J'aime

  2. Ouaip.
    Sûr déjà que si la GB persiste dans son brexit ça fera un verrou de blocage réac de moins (et non des moindres) à l’UE…
    M’enfin bon. Les groupes parlementaires (en France) vont la jouer dans le raide (voir le FN et LR vent debout).
    Et pour une coalition EM/Insoumis, faut pas rêver… quoiqu’avec l’agitateur du bocal (Dany l’Arlequin s’il a les clés), on puisse s’attendre à tout (voire n’importe quoi).
    Parce qu’une chose est sûre: rallié à Macron il ne va pas rester inactif et muet. Donc autant l’encadrer tout de suite pour l’accrocher au mur. Non?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s