Le nez dans les livres : Philippe Claudel – « INHUMAINES »


Si Philippe Claudel est généralement encensé par les éditeurs et les libraires, puis par les lectrices et lecteurs, on ne peut pas dire qu’il fasse l’unanimité auprès de touTEs ses fidèles avec « Inhumaines », livre caustique si il en est un ! Et si les passions se déchaînent contre cet ouvrage, je ne peux me joindre au tapage scandalisé fait autour de ce recueil de nouvelles plus sarcastiques les unes des autres où on balance – avec un plaisir non dissimulé – dans une horreur sans nom.

Mais cela n’est-il point le reflet de notre société poussé à son paroxysme ?!

Il nous faut peut-être à touTEs un incident extérieur nous poussant dans un monde totalement nouveau où nos qualifications et notre savoir ne sont plus reconnus, à savoir dans le monde de la précarité dont Claudel en saisit tout l’enjeu. Sa sensibilité n’est pas à prouver dans ce livre sur lequel je ne m’étends que le temps de rédiger cet article, car cette oeuvre littéraire – empreint d’un humour noir corrosif  – décrit une société dans laquelle nous vivons et qui atteint le summum d’un égoïsme narcissiquement égocentrique.

Un livre épatant à mettre dans toutes les mains, c’est quasi impératif !

Gene

Advertisements

Une réflexion sur “Le nez dans les livres : Philippe Claudel – « INHUMAINES »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s