« Je suis Charlie je suis Laïque »


Au masculin comme au féminin, l’adjectif « laïque » s’écrit au neutre. Lequel, n’existant pas en français, s’écrit donc au féminin (non dieu que c’est joli!) de l’ecclésial catholique latin « laïc ». Est affirmée par là l’abolition des guerres de religion ayant ensanglanté le passé, de la répression de la liberté de pensée, de conscience et d’expression de celles et ceux qui refusent la croyance en un dieu, un fillon, un marché, un pouvoir, un macron.

lai%cc%88cite-charlie

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2017/02/21/charlie-hebdo-interpelle-les-candidats-sur-la-laicite_5082799_3236.html

Merci Charlie de ce rappel.

Charlie s’inquiète, avec raison et je dirai pourquoi, de ce que le « délit de blasphème » puisse être inscrit dans une nouvelle mouture, dévoyée, de la Loi de 1905 – laquelle ne promulgue pas seulement la séparation de l’église et de l’état (car franchement, l’une ou l’autre…) mais aussi l’éducation laïque, gratuite et obligatoire pour filles et garçons.

ecoleslaiques.jpg

 

L’acte fondateur de la séparation de l’église et de l’état, ainsi que de l’enseignement obligatoire gratuit et laïque ne date pas de 1905, mais de 1871, promulgué par la Commune de Paris qui instaurait aussi le droit à une protection sociale, à la retraite et à des périodes de congés (ce qui ne fut repris et institué que par le Front Populaire en 1936 puis à la Libération, en 1945 : c’est dire si faut être patient après avoir mouru pour être libre).

Commune.jpg

 

Pourquoi Charlie redoute-t-il, avec raison, l’inscription  du « délit de blasphème » dans ce qui pourrait être une refonte de la loi de 1905?

Il faut ici revenir à ce qui eut lieu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU en juillet 2009: l’interdiction de “diffamation des religions” sur pression des États pétroliers. Suivant cette interdiction, les mêmes ont, à la session suivante, réclamé l’interdiction du blasphème. Epouvantées, les démocraties leur ont concédé le droit de réprimer l’homosexualité contre le renoncement à cette condamnation : dorénavant, l’homosexualité n’est plus un droit de l’homme, chaque État réglant la question à sa guise (!) À ce prix-là le monde libre conserva le droit de blasphémer. L’ONU a dealé la répression des LGBT contre un moratoire sanctionnant l’athéisme et le blasphème.

Voyez à quel point l’information fonctionne, ouverte, intelligente et progressiste.

Soyez sûr que chacun des candidats en lice (sauf opusienNE masquéE) ignore tout de ce proche passé – s’il a jamais pris le temps, ou eu l’intérêt, de s’en préoccuper. Ce qui ne les empêchent pas, tous, de gloser sur la laïcité. Comme si eux seuls savaient: contradiction absolue dans les termes.

Sept pays au monde punissent l’homosexualité de mort par supplice en tous « droits de l’homme respectés » depuis 2009 (la Lybie présidait alors précisément ce Conseil, pays vers laquelle L’Italie refluait ses migrants). L’émigration de gays vers l’Europe en fut  accentuée. Hélas, au titre de ce terrible non-droit onusien, les pays “accueillants” (sic) ne peuvent accorder l’asile politique à des homosexuels au titre de la répression qui les frappe puisque celle-ci est désormais tolérée par l’ONU. Les dictatures peuvent même porter plainte contre le droit d’asile voire exiger l’extradition de tels criminels. Compte tenu de l’homophobie régnant dans les rangs de la police, on peut craindre pour eux le pire (les procédures de renvoi rappelant opportunément les raisons des demandes d’asile).

J’écrivais cela en 2009 (article « Les Droits de l’homme, entre états-valets et états-voyous, paru en espagnol dans la revue Trasversales, Madrid automne 2009). Alexandre, Théo… endurent ainsi aujourd’hui cette permissivité aveugle, ignoble et perverse. Depuis 2009, l’interdiction du blasphème est régulièrement ramenée sur le tapis (si j’ose dire) onusien par la plupart des religieux (bien-pensants et intégristes confondus) afin de protéger chaque âme d’une liberté d’expression visiblement ennemi public n° 1 de la paix mondiale.

socle

Les états composant alors le Conseil étaient (et sont) en majorité des dictatures, les démocraties y étant minoritaires. L’interdiction de diffamation des religions fut votée à la majorité de 21 voix contre 11. Avaient alors appuyé les états islamistes: la Chine, Cuba et la Russie. Cette régression globlale des droits, qui vise également les libertés collectives et publiques (droit de grève, de réquisition, etc.) obéissait à réaliser les conditions de démantèlement social souhaitées par les traités économiques ultra libéraux: créé justement un an après l’entrée en vigueur de l’AGCS (2005-2006), le Conseil « des droits de l’homme » grignote session après session les articles de la déclaration dont il porte le nom.

Charlie sait de quoi il parle, et doit être bien informé en ce qui le concerne (vu les multiples attaques dont il fut et reste l’objet en matière de « blasphème »). L’alarme qu’il lance est d’actualité: on peut craindre qu’une  refonte constitutionnelle n’aligne la Loi 1905 sur les dévoiements de la Déclaration des Droits de l’Homme extorqués à l’ONU. Car voilà la laïcité subitement disparue des « thématiques compétitives électoralistes ». Seule Le Pen  persiste à s’offrir en Jeannette défoulardée, histoire de faire mieux avaler ensuite la confusion entre laïcité et oecuménisme évangélique « historico-européen » (car là, elle va l’aimer et la servir, l’Europe des goupillons).

630-laicite-cc0-310x252

J’ajouterai que, par extension, la laïcité concerne tout autant la croyance religieuse que n’importe quelle croyance non vérifiée imposée par la force en réalité: ainsi la loi du marché, ainsi la valeur de l’argent, ainsi toute certitude et toute vérité substituée au réel.

Ainsi, lorsque Le Pen prône la sortie de l’euro et le retour au franc, en clair cela signifie: un franc égal à l’euro puis aussitôt dévalué en monnaie de singe qui ne servira à payer que les minima sociaux et les salaires de fonctionnaires, le « Grand Jeu » se poursuivant, en euros, sur le marché mondial, pour ceux qui détiendront, toujours, les cordons de vos bourses.

Une Seconde chance, quoi…

Comme la double parité du rouble et celle du peso en vigueur en Russie et en Argentine.

Allons jusqu’au bout, Charlie :

élections commune.jpg

Advertisements

6 réflexions sur “« Je suis Charlie je suis Laïque »

  1. Oui mais il y en a marre d’ être tolérant envers des enfoirés qui NE LE SONT PAS.

    Toute église, calvaire, mosquée, synagogue, temple et autre lieu de bondieuseries est une INSULTE A MON ATHEISME.
    Les preuves de l’ inexistence de dieu ont été écrites par le Curé Meslier, relayées par Voltaire énoncées par Sébastien Faure et ce n ‘ EST PAS ENSEIGNé A L ECOLE PUBLIQUE, alors qu’ elle se répand sur l’ Histoire des Religions tout en occultant le SANG QUe LES RELIGIONS ONT SUR LES MAINS…..
    pour ne pas choquer nos chères têtes blondes? Ou leurs parents trop cons ou intellectuellement malhonnêtes pour faire des recherches sérieuses sur les fondements de mauvais récits de Science Fiction….?

    Et que dire du sacré coeur , ce gâteau à la crème érigé sur les ruines de la Commune vaincue et de toutes ces avenues, places et boulevards Adolphe Thiers le boucher versaillais….non mais!!! y’ a de quoi être véner!!!!

    Abraço do Sam

    J'aime

  2. Yep Sam!
    Exigeons que le conseil des droits de l’homme de l’ONU interdise la diffamation de l’athéisme.
    Quant à la mocheté bondieusarde qui défigure Montmartre, moi je l’appelle le Pou – car regarde bien, c’est vraiment foutu comme un morpion…
    comme quoi les archis versaillais n’ont pas pu s’empêcher d’exhiber, avec cette hideur, leur (F) haine de la liberté autant que leur mépris de la beauté…

    mince consolation mais en rire soulage un moment.

    Le Pou sur le Mont.
    Désolée Vénus.

    bises!

    J'aime

    1. Bien vu le POU, sacré bordel de vierge enceinte ( ça c ‘est Caussimon, mais ça lui va trés bien au POU)

      LOOOOOOOOOOOOOOL!!!!!!

      Abraço do Sam

      J'aime

  3. bientôt d’actu, annonce immobilière:
    Montmartre, URGENT, vente pour cause de saisie du parlement européen: magnifique sextuplex avec vue sur le Pou.
    1 million d’Euros à débattre.

    J'aime

  4. J’avais, en son temps, avant de changer d’ordi et de système d’exploitation, bref, un bail à 1 million de roros quoi ! un site intéressant qui montrait les droits qui disparaissent en temps réel. Page très intéressante, mais que je puce retrouver depuis, car doux jésus que ces informations fussent cruciales…

    Bises d’une Gene au bord de l’agonie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s