Macron: la colonisation de classe relève-t-elle aussi du crime contre l’humanité?


les AZA subversifs

Giscard 1974: « JE VEUX QUE CHAQUE FRANÇAIS SOIT PROPRIÉTAIRE »… de son « ça m’suffit » avec nains de jardin. Et il fut élu. Il avait « le monopole du coeur » (sic).

giscard

Macron 2017: « JE VEUX QUE CHAQUE FRANÇAIS SOIT SON PROPRE PATRON, LE PATRON DE SA VIE » : où sera ici le curseur du « ça m’ suffit » et QUI feront les nains de jardin?

Le brouillage de classe est l’argument fondateur du discours macronien. Brouillage déjà initialisé, 68 étant morte, par la démagogie giscardienne. On reprend les mêmes, la même convoitise, et on recommence. Diamants compris: investissez dans le Zyrkon, c’est neuf, postmoderne. Macron va bientôt clamer que la seule écologie qui vaille est humaine, entendez: qu’il faut savoir gérer la populace comme ressource naturelle à devoir maîtriser par l’autonomie dévoyée, canalisée, carottisée. S’y prend très bien d’ailleurs, à voir le nombre d’hallucinés par sa tirade sur la colonisation « crime contre l’humanité ».

Parce…

View original post 689 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s