ET POUR QUELQUES PENNIES DE TROP…


Propulsé par Punky Pussy

Tournent les peines sur la terre

Au revoir Madame Angleterre

J’ai des pennies qui sont rouillés

Si vous saviez ce que je sais.

— (Léo Ferré, Madame Angleterre)

pence

FILLON OU LA TRUMPE COMMUNICANTE:

1°. “La loi est mauvaise mais Je dus malgré Moi y obéir car telle était la Loi que Je fis, poussé par mes pères pairs et potes en mes jeunes années d’il n’y a pas longtemps. Je le regrette et M’en excuse par Moi-Même. Désolé de ne pas avoir dit plus tôt aux Français trumpés que cette loi, de laquelle J’ai profité à l’insu de Mon plein gré, est amorale. Mais qu’y Puis-Je, dans Ma naïve Probité post-Sarkozienne, post-Chiraquienne, post-Giscardienne, post-Pompidolienne et post-Gaullienne ?”

2° “Rien n’est donc de Ma faute, la preuve: Mes Parents furent les premiers mécènes d’Emmaüs, et Ma femme est diplômée en droit (anglais) et en lettres (anglaises)”: C’est dire Sa compétence en matière de législation parlementaire française à l’heure de l’Europe débritannisée.
. note: certes Pénélope gambada quelques mois en bancs de Sorbonne en 1970, mais retourna vite terminer ses études en droit anglais suivi de Frankie (car il Lui fallait bien apprendre à baragouiner le nasdac).

3° “Je n’ai confiance qu’en Ma Famille. A vous  les médias de prouver qu’ils n’ont jamais bossé.
Alors rembourser, Moi? Jamais!”

4° “On complote contre Moi, on Me crucifie mais Je ressuscite. Prions ensemble: votez pour Moi.”

5° “Les Méchants sont à Montretout de Rien ou les déserteurs de Bercy! Je suis Votre Sauveur :Moi seul qui vous dis Mon Vrai, le Tout Vrai.”

6° “Demain, Je convoque les parlementaires!”

  • note: il s’agissait là bien sûr des seuls parlementaires de droite. Mais admirez la façon de dire: c’était déjà Présidentiel – comme si Duduche candidat pouvait convoquer l’Assemblée. Seul le président de la république peut convoquer ceux-ci, et dans le cadre strict du Congrès (autrement dit convoquant également les sénateurs) et cela soit au moment d’une déclaration de guerre, soit lors d’une refonte constitutionnelle. Nouvel abus de langage..

7° Une journaliste de Mediapart Lui pose une question. Il l’interrompt dans le plus pur style trumpiste: “Eh, vous êtes de Médiapart? Mediapart qui a fait l’objet d’un redressement judiciaire?”
. note: un redressement judiciaire, comme tout citoyen licencié (viré de son entreprise) le sait, consiste à trouver un arrangement par voie judiciaire pour éviter la dépose de bilan. Il n’y a donc que Duduche pour croire que “redressement judiciaire” équivaudrait dans le cerveau lavé des français à enquête sur corruption, détournement de fonds ou fraude.

8° “Voyez alors à quel point la loi (française) est inique, mauvaise (de gauche): le parquet national financier est partial donc incompétent en matière Familiale Fillonesque, c’est le Bras séculier du complot ourdi contre Lui. Car enfin qu’est-ce qu’1 million d’euros sur 15 ans? Hein? Peanuts!!”
. note: cette instance fut précisément créée après l’affaire Cahuzac (condamné à de la prison ferme) en 2013 pour traiter de la grande délinquance financière en ce qui concerne détournement de fonds publics et fraude fiscale. On ne voit donc pas – sinon à imaginer que Duduche aurait commis crime pire – ah bon? – que la justice correctionnelle voire pénale soit requise. Ah! Si seule L’Église pouvait encore juger ses brebis!

Puis il n’y eut plus le temps pour d’autres questions mais encore du Temps pour Lui:

9° “Je récuse la justice, Je récuse les médias, Je récuse quiconque est contre Moi. Je suis l’Elu!”
Compris les Bleus? En rang par deux je veux voir qu’une tête.

Curieux langage, du “nous” au “je” selon les thèmes et l’intérêt de l’esquive – le “Vous” étant réservé aux medias félons – l’a bien failli leur lâcher un “vous n’avez pas honte” en leur faisant les gros yeux comme un  cureton aux enfants de chœur.

Mais sur l’essentiel, le silence. Lourd.
Aurait-il abondé, via ses multiples comptes et sans que ses complices proches ne voient la couleur de leurs “salaires à ne rien faire” quelque obscure officine affairiste ou politicarde: Revue des 2 mondes, campagne de Sarko, écriture de son livre-programme, 2F Conseil ou autres cuisines enfumées?
Silence: Penny l’arbre conjugal cache la forêt (ou plutôt le penny cache les sterlings) puisque “l’affaire” Fillon s’en composerait de six.
Aurait-il sacrifié part familiale de son enveloppe (au mépris de la loi de 1905) via des salaires creux pour aider un ordre miséreux oeuvrant à quelque divin projet?
Ou bien participé à de menues restaurations de l’Eglise des Clarke en Pays Gallois?
Car c’est bien dans cette église de la famille Clarke (Gallois démunis dont la pauvresse de fille méritait donc des salaires de cadre largement supérieurs) que Fillon épousa Pénélope “Penny” Kathryn Clarke, près le village de Llanover, près d’Abergavenny, le 28 juin 1980, selon Paris Match (c’est dire si ça ment pas, surtout sur ce genre de choses):
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Penelope-et-Francois-Fillon-aux-sources-de-leur-mariage-1130780
Où l’on apprend aussi que l’expérience parlementaire fut une longue pratique de Duduche, dès l’adolescence assistant parlementaire de papa. Allez, dis-nous tout Frankie Filou qui, après avoir débité (oralement s’entend) ses multiples comptes et plans d’épargne, annonce en toute inocence “NOUS sommes, avec Pénélope, mariés sous le régime de la communauté” et conclut “JE” ne paie pas l’ISF”.  On se demande s’il réfléchit à ce qu’il dit.

…Alors, si la chapelle de Madame a besoin de réparations…

Nous ne sommes pas au bout des découvertes et Duduche a beau brasser du vent montrer les dents,
comme dit Arthur en Kaamelott, ça va mal se mettre…

God save the New Commonwealth: Trump May Fillon.

No Future. Seule solution : BREXIT FILLON!!

Il se fera fastoche british citizen – puisque marié en Angleterre à Penny en l’église d’icelle.
De Gaulle fuyant Pétain à Londres, François (y) Fuyant la justice. Le rétrécissement au lavage.

Punky Pussy.


5 réflexions sur “ET POUR QUELQUES PENNIES DE TROP…

  1. J’apprisse, par voies médiatiques neutres à croix blanche, que Madame Pénélope Fillon aurait été deux fois licenciée du Parlement ?! Et pour ces deux licenciements, elle aurait touché les sommes rondelettes de 45’000 roros / départ ?! Y a-t-il de l’acharnement contre les Fillon de la part de l’Assemblée ? On y croirait presque. Mais à ce prix-là et pour le peu de boulot, je veux bien me faire licencier.

    Et comme je suis en plus dans la même config que Pénélope, c’est-à-dire « rentière », se faire un petit plus en rien foutant ne me ferait pas de mal en ce moment ! D’autant que j’ai mal à une dent et que je n’ai pas les moyens – pour l’instant – de me la faire extraire chirurgicalement.

    Ce à quoi, dans un mouvement tout-à-coup providentiel, je fais un appel aux dons et il faudrait que je formule ça différemment et faire un article afin d’avoir plus de visibilité et ainsi, parer aux masses de pennys que je récolterai… C’est que tous ces gens me donnent de ces idées !!!

    Bises de Gene

    J'aime

  2. N’oublions pas que la féconde famille Fillonne (cinq enfants) profita sans doute de l’allocation “famille nombreuse” démocratiquement allouée sans plafond de ressources dans l’espoir de repeupler la France (la moindre tentative de soumettre ladite alloc à un plafond soulevant systématiquement les hurlements des nantis de droite au titre de « l’égalité » garantie du service public (de même que la Sécurité sociale).
    Ainsi imagine-t-on le travail de forçat de “Penny”, assistante parlementaire à temps plein depuis 1988 et mère de 5 Fillonneaux dont le dernier est encore lycéen à l’heure actuelle, l’aînée étant née en 1985 et le dernier en 2002…
    Le salaire de Madame aurait-il servi à rémunérer quelque Nounou (dont on espère évidemment les papiers en règle…)? Alors ça oui, ça serait du vrai boulot: peut-être le Parquet en va-t-il enfin convenir (pourvu que la dite nounou puisse produire des bulletins de salaire)…

    J'aime

    1. On sent bien à propos du « repeuplement de la fRance » qu’ une féroce bataille est engagée par matrices interposées. C ‘est non-dit mais la peur que les femmes « africaines, arabes,etc…. » soient plus fécondes que les « gauloises » est bien réelle. Le tri éducatif par pognon dans des écoles « privées » (mais quand même subventionnées par la Res Publica) est de plus une façon d’ écarter des zemplois bien rémunérés les ceusses qui ne viennent pas des « bonnes familles » et des « bons lycées », « bonnes facs » sans oublier que les gaminEs de bourges sont DRESSéES pour exercer le pouvoir et ne DOIVENT PAS FAILLIR, Bonjour la pression!!!

      Finalement, les rares à pouvoir se balader incognito dans toutes les classes sociales, c ‘ est nous les musicienNEs à cause du rôle de bouffon qu’ on nous prête, un jour jouant dans une favela de Rio, le lendemain au bord de la piscine d’ un type qui bosse à la Banque Mondiale à Washington DC.
      Ou sur la scène en train de voir les membres d’ un Lyon’s Club pas loin de partouzer en déchiquetant le polistirene d’ un dé d’ un mètre d’ arête qui avait servi à tirer au sort les gagnants d’ un voyage croisière en Méditerranée et un autre jour au fin fond de l’ Aveyron dans un village qui ne voulait danser que sur les bourrées de son canton.
      Un jour jouant devant des ministres égyptiens et français au Caire, un autre jour faisant la manche dans la rue à Firenze avec de la musique roumaine. Ca apprend la relativité et l’ humilité mais surtout que les « Sciences humaines » sont trés importantes et je dirais même essentielles si on ne veut pas tomber dans la barbarie quoique cette civilisation ne soit rien d’ autre que de la barbarie recouverte d’ un vernis qui s’ écaille trés vite tel une laque à l’ acétone des analyses….d’ un certain Cornelius Castoriadis. Toujours d’ actualité non?

      😉

      Abraço do Sam

      J'aime

      1. Faire comme Trump : interdire l’avortement pour les « Blanches » du cru (pas les asperges… quoique !) et stériliser de force les autres « RACES », celles qui nous ont composéEs quoi !

        De toute façon, avec le fond de la cuve numéro 2 qui a fondu – ladite cuve qui est aussi installée dans une grande partie des centrales nucléaires de part le monde – il y a de forte chance qu’on finisse touTEs vertEs et Trump sera bien emmerdé avec son mur…pourra plus fuir au Mexique dès que les matières fissiles atteindront les côtes californiennes !

        Bref, avec le syndrome chinois qui fait ses preuves à Daïchi, il y a des chances qu’on ait bientôt chaud aux pieds puisque Dame Nature ne donne pas dans la ségrégation.

        Faisons donc dans la bouillabaisse, faire revenir quelques macrons dans une poëlle, fillion-s dans les filets marine, mélanchon un peu le tout pendant un quart d’heure et hamon le doux fumet avant de retirer la casserole et servir ainsi un semblant de démocratie avec une assemblée de rascailles à faire descendre à la rouille.

        Bises de cheffe-assistante cuistote Gene

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s