T’ as pécho, T’ as képlan. Chanson (presque) réaliste.


Je ne suis pas l’ auteur des paroles de cette chanson et vu le sujet dont la loi interdit même l’ évocation en fRance, je ne donnerai pas son nom. Si jamais ilLE en prenait connaissance, ilLE se reconnaîtra. La première ébauche s ‘est faite en 2010 ce qui ne nous rajeunit pas et le week end dernier, parce que l’ idée m’ en est venue comme ça, sans que ça puisse s’ expliquer par une association d’ idée ou une quelconque téléologie; sans doute parce que je n’ ai pas de télé dans mon logis ( facile, mais bon…..) la chanson s’ est imposée d’ elle-même comme un truc lancinant qui ne te quitte pas et qui demande de la maille éthique, un accouchement quoi…..

Heuristique, Poïétique et Maïeutique sont les 3 piliers appelés à mon sens, à remplacer les fâcheux ( et je suis poli) Travail Famille Patrie dont on voit bien les limites de nos jours surtout lorsqu’ il s’ agit de faire Travailler la Famille pour la Patrie….mais comme disait Tonton Georges en son temps « si je publie des noms, combien de Pénélope, passeront illico pour de fieffées salopes ». Tu y pensais, j’ y pensais, voilà c ‘est écrit et puis aprés tout, je suis d’ une génération où on se passait les disques de Brassens en boucle et on chantait en choeur avec lui: « Trompeeeeeeeetteus de la renommée, vous êtes bien mal embouchées ». fallait oser refuser la Société du Spectak et ses « divertissements », Tonton Georges l’ a fait en mettant les rieurs de son côté et en ridiculisant par avance tous les yéyés qui allaient tenter de nous vendre leurs salades à 2 balles, oubliant un peu vite que François Rabelais avait déjà en son temps placé la barre à une hauteur qu’ il serait difficile d’ égaler. Même si Jehan Rictus, Léo Ferré et Jean-Roger Caussimon tout comme Brassens et Jacques Brel ont su relever le défi tout comme Pascal Auberson le relève actuellement en Helvétie bucolique sur les « bordus »

Mais cette chanson ne prétend pas à de si nobles ambitions, elle est juste le reflet du résultat d’ une interdiction de plus de 40 ans, de l’ aliénation qui en résulte, de la pression du lobby des pinardiers, de l’ appropriation des réseaux de distribution clandestins par des mafieux se faisant de la thune à bon compte et de l’ implication réelle du shitstem policier.principesa

S’ il fallait prendre un exemple sur ce qui se fait ailleurs et plus précisément en Amérique dite « latine », c ‘est en Uruguay avec « Pepe » Mujica, ancien président paysan, dépénalisateur de la « maconha »( prononcer macogna) locale pour inciter à la culture en association non pour faire du fric comme chez les gringos etatsuniens mais pour un usage gratuit. Parce que les petitEs malinEs qui s’ imaginent créer des zemplois par la culture/vente de l’ herbe, polytocardEs en tête, ne sont rien d’ autres que des tronpas ( en herbe pour le moment..LOL!!!) promptEs à n’ en point douter à s’ affilier au MERDEF le moment venu et à faire allégeance à son Pierrot Gourmand. Par des bonbons au THC?……j’ aimerai voir ça un jour. Gattaz foncedé au THC….

Bonne écoute!!! et vive le Forro!! (for all brésilianisé) musique du Carnaval de Recife-Pernambuco-Brasil qui s’ approche ( le 25 Février) et qui a conservé les caractéristiques du Carnaval Flamand avec ses parapluies, ses Gilles, ses Colombines…..

Tous instruments et voix par Sam Telam.

Licence Creative Commons, utilisable en citant les auteurs/compositeurs.

Advertisements

6 réflexions sur “T’ as pécho, T’ as képlan. Chanson (presque) réaliste.

    1. Merci Gene!!! Ca s’ est bien passé pour toi? j’ espère que tu arrives à danser avec tes poilus.
      C est vrai que j’ ai mis « the works » comme disent les anglophones….
      Abraço do Sam

      J'aime

      1. Ben, il y a des complicationèsses. Ils ont dû cimenter beaucoup plus que prévu : sacrum toufu ! Et je dois retourner faire des infiltrations dans un peu plus qu’une semaine. Mais je n’ai pas le droit de promener mes poilus pendant un mois et rien porter de plus de 1 kg pendant 2 semaines. Sinon, tout pète. C’était plus compliqué que vu sur les radios. C’est la merde et je dois sortir marcher et prendre l’air, sinon je me sens comme un cage en fauve ! Je fais une demie-heure et après, je flageolle séquet ! ça me tue, mais ça me tue !!

        Bises de Gene

        J'aime

          1. Oui. Et je ne pensais pas que je serais autant aidée que ça ! Par contre, je pédale dans la semoule avec mes courriels et les AZAs. Je ne peux pas rester longtemps sur le siège orthopédique qui est devant mon PC. Sans compter les mises à jour et mes pannes d’oreillers :-/

            Bises de Gene

            J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s