Vous êtes pro-nucléaire ? Grand bien vous fasse ! Mais voilà ce qu’il nous attend !


trognon-2

La première émission qui commence fort, émission étalée sur 5 épisodes et qu’on a pu suivre depuis lundi 12 décembre 2016 et intitulée Vacarme de la RTS la 1ère : Que faire de nos déchets nucléaires

Une mise ne bouche dès le départ, alors que nous sommes en compagnie d’un géologue qui a fait partie de la commission sur la gestion des déchets nucléaires.

On peut ainsi y apprendre que la durée de certains déchets ont une durée de 700’000 années – si ce n’est pas le million – et que nous n’avons toujours pas de soluce pour le traîtement de ces déchets. De plus, que si nous nous obstinons à laisser les centrales nucléaires fonctionner, elles produiront de plus en plus de déchets qu’aucun pays au monde ne sait gérer sur le long terme. Bref, qu’un démantèlement maintenant serait moins coûteux que des démantèlements plus tard, dans quelques années et que si nos factures d’électricité peuvent paraître encore correctes aujourd’hui, il faudra s’attendre à une explosion atomique des coûts.

Une émission à écouter, même si elle dure 25 minutes (rien que pour celle de lundi)

Que faire de nos déchets nucléaires? (1/5)

14 juin 2016: le parlement décide de prolonger de quatre années le moratoire de dix ans adopté en 2006 dans le cadre de la nouvelle Loi fédérale sur l’énergie nucléaire (LENu). Un moratoire qui exclut lʹexportation de déchets radioactifs produits en Suisse. Cette mesure concerne également les déchets produits avant 2006 qui ont été retraités à l’étranger et qui doivent désormais intégralement « rentrer au pays » pour y être stockés. Mais quʹen faire et comment gérer au mieux des déchets dont la durée de demi-vie peut atteindre 4,5 milliards dʹannées pour certains dʹentre eux (uranium 238)? Faut-il les enfouir en couches géologiques profondes, solution la plus sûre et la plus durable selon les autorités? Comment dès lors expliquer les réticences de la population et de certains scientifiques?
Reportages de Christophe Canut dans une réalisation de Jean-Daniel Mottet et une production de Marc Giouse.

En transit à Würenlingen
Depuis 1969, année du début de lʹexploitation des centrales nucléaires en Suisse, une partie des déchets radioactifs a été exportée pour être décontaminée, une autre a été conservée dans des locaux et des conteneurs de stockage spéciaux, dans l’enceinte même des centrales. Mais ces opérations se sont avérées insuffisantes et cʹest pourquoi, dès 1990, les autorités fédérales ont réfléchi à lʹidée de créer un centre intermédiaire de stockage des déchets en surface. Onze années de procédure et de construction plus tard, le centre Zwilag de Würenlingen ouvrait ses portes. Reportage en Argovie avec Marcos Buser, géologue et antinucléaire de longue date, ancien membre de la Commission fédérale de sûreté nucléaire (CSN).

AUDIO

Les autres émissions :

Que faire de nos déchets nucléaires 2/5 La Hague

Que faire de nos déchets nucléaires 3/5 Les coûts de la gestion des déchets : ce qui est volontairement occulté

Que faire de nos déchets nucléaires 4/5 Les ouvriers intérimaires de l’atome

Que faire de nos déchets nucléaires 5/5 Les sites de stockage… qui en veut ?!

Que faire de nos déchets nucléaires : Le débat

Snap_2011.08.04_11h13m35s_001

Advertisements

3 réflexions sur “Vous êtes pro-nucléaire ? Grand bien vous fasse ! Mais voilà ce qu’il nous attend !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s