Jean Casanova – Résultats connus d’avance


(Fédération Française de Catch Professionnel 1, avenue Jenny – Nanterre – Hauts – de – Seine _____ 24 Novembre 2016)

–—–Jean Casanova

resultats-connus_1

——-Ce n’est pas le moindre des discrédits dont souffre cette si spectaculaire spécialité sportive, et ce, même au cours de ces compétitions les plus acharnées, elle n’est pas prise au sérieux. Chiqué, truqué, dit le grand public. Les résultats sont connus à l’avance. Certains rajoutent, déposés la veille en préfecture.

–—–Et pourtant ! Scénarisés, surjoués, manichéens, les combats de catch joueraient, d’après de nombreux psychologues, un rôle thérapeutique certain chez les grands traumatisés psychiques. Et nous en sommes tous, plus ou moins, chers amis. Le spectacle de ces combats éveillerait le plaisir que l’on ressent devant un mensonge sans conséquence. Un gentil contre un méchant, et ils font semblant. Quelle que soit l’issue, le public est content. C’est pour cette raison que nous avons consenti à nous laisser traîner à la salle Wagram jeudi dernier.

–—–Et nous n’avons pas eu tort. Car c’est bien ce qui semble être ressorti du spectaculaire, acharné, fantastique, tous les coups étaient permis, combat retransmis ce soir-là, de la salle Wagram, sur les plateaux télévisés de TF1 et France 2. À l’affiche : le Bourreau Sarthois et l’Ange Blanc du Médoc. Après l’abandon, à l’issue de la phase éliminatoire, du Dragon du Cap-Nègre, circonstances peu habituelles dans ce genre de tournoi, la pré-éliminatoire comportait un quizz sur la Princesse de Clèves.

Certes, le match de ce soir n’était compétitif qu’en apparence. Le résultat, ou plutôt les conséquences prédéterminées et connues à l’avance. Nous vous le disons tout de suite, elles ne sont prometteuses ni de jours meilleurs, ni de lendemains qui chantent.

resultats-connus_2

Les deux lutteurs ont coopéré afin d’assurer le spectacle et de « pouvoir raconter une histoire », c’est un des objectifs du genre. Le public a joué le jeu. Il a fait semblant d’y croire. Les spécialistes parlent, à ce sujet, de « la suspension consentie de l’incrédulité » du spectateur.

–——Puisant ses origines dans les spectacles de foire et de cirque itinérants depuis le Moyen Âge, discipline hybride, tout à la fois sport et spectacles, le sémiologue Roland Barthes parlait à son propos de pantomime, une forme de théâtre sans recours à la parole, il n’est pas étonnant que le catch ait envahi en France la sphère politicienne, la France, ce pays aux institutions politiques si propices justement à la pantomime, nous voulons parler tout particulièrement de l’Institution Présidentielle, cette forme dévoyée de la démocratie.

L’étymologie, une fois de plus, nous livre le secret de la chose. Catch serait dérivé de l’ancienne expression anglaise « catch – as – catch – can », en français « attrape le, comme tu peux », grand principe, voire fondamental de l’Institution Présidentielle à la française ; en somme, un Roi pour les Grenouilles.

——-Nous avons eu droit à la totale : prises risquées et tonitruantes, sauts à travers les cordes et bagarres hors du ring. Seuls interdits, les coups défendus, ceux de la fourchette dans les yeux et de l’écrase-burnes.

resultats-connus_3Coup interdit, l’écrase-burnes

La fourchette est un geste dangereux est interdit dans toutes les pratiques sportives. Il consiste à mettre deux doigts écartés dans les yeux de l’adversaire. L’écrase-burnes est une expression suffisamment parlante pour se dispenser de toute explication. Il est aussi totalement proscrit.

Le Bourreau Sarthois et l’Ange Blanc du Médoc ont rivalisé pour nous ce soir de virtuosité dans l’exécution de figures de combat déchaînant l’enthousiasme de la majorité des spectateurs. Quelques uns restant malgré tout pensifs.

Rien n’a manqué à cette pantomime de choc : roulades patronales, exécutions le dos au mur des 35 heures et du CDI, vrilles de l’allocation chômage, retraites avec le chiffre fétiche 65, capilotades de SMIC, faire toucher les épaules syndicales, sauts de TVA, piétinements d’ISF et, la plus spectaculaire, l’inversion de la courbe fonctionnaire.

resultats-connus_4

——-Événement tout à fait exceptionnel, mais prévu dans les règles du noble art, au terme des 90 minutes réglementaires, l’arbitre, estimant l’égale virtuosité du Bourreau Sarthois et de l’Ange Blanc du Médoc, prononçait le match nul. Nous nous interrogeons encore sur le sens exact de ce dernier qualificatif.

resultats-connus_5


2 réflexions sur “Jean Casanova – Résultats connus d’avance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s