Scanardage / Les stages farces et attrapes de Popaul en Ploie


On se disait que 60.000 chômeurEs de moins ça faisait un peu beaucoup et que les vendanges des pinards au Sulfite n’ expliquaient pas à elles seules ce Grand Bond en Avant dans l’ émancipation de la statistique de Bercy , Bercy beaucoup.

La réponse, une fois de plus, se trouve dans le Canard Enchaîné sous la plume d’ Alain Guédé et n’ est pas piquée des citrouilles-carrosses-transformers Ni des butternuts, ni des potimarrons.

Et si ces roros dépensés pour la Formation étaient donnés directement aux chômeurE? Qui ont des savoir-faire et des pratiques, des acquis niés par les agentEs de Popaul en Ploie; autrement dit CASTRÉeS dans leurs identités sous prétexte qu’ il n’ y aurait pas d’ emplois dans leurs domaines d’ activité.

Car m’ enfin! Ces boites de formation se gavent sur le dos d’ un public captif sans aucun résultat tangible et pour cause, les zentreprises préfèrent investir dans les robots qui bossent 24/24h , qui n’ ont pas d’ activité syndicale et surtout ne tombent pas malades ou enceintes, ni ne respectent les jours fériés qui font chuter le chiffre d’affaires.

25% de la production mondiale va à la poubelle, c ‘est assez dire si cette politique de croissance est efficace, or ce n’ est plus nous qui fonçons dans le mur mais LE MUR QUI NOUS FONCE DESSUS.

stages farce pole emploi.jpg
Merci au Canard Enchaîné, à Alain Guédé et Diego Aranega

2 réflexions sur “Scanardage / Les stages farces et attrapes de Popaul en Ploie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s