Scanardage /Quand un autoritaire se drape dans la philo……


…….pour penser à ta place, tu as du souci à te faire. Mais quand il se réclame du « maoïsme », tu peux franchement lui rigoler au nez car à l’ époque de Mao, un Badiou se serait retrouvé en camp de « ré-éducation par le travail » comme tant d’ intellectuelLEs et artistes chinoisES con-sidéréEs comme « contre-révolutionnaires ».

Traduit du mandarin, ça donne  » déviationnistes » imperméables aux idées du Petit Livre Rouge, la Bible maoïste avec ses dogmes, ses stéréotypes et son « Grand Timonier »

La répression fût égale à celle des bolcheviques en U.R.S.S. et a donné des armes à touTEs les capitalosses-cherche-cherche…..bon chien ça!!!! qui ne supportaient pas les « communistes », leurs désirs d’ égalité et leurs luttes pour l’ imposer.

Mettre touTEs les « déviantEs » dans le même sac en une simplification qui ne convient qu’ aux esprits les plus primaires, c’ est ignorer sciemment tout le mouvement libertaire qui, au moins depuis Fourier (pompé par Marx et Engels sans vergogne) prône l’ autogestion locale et la « démocratie participative ».

Mais il ne faudrait pas croire que les zozotoritaires ne se trouvent que chez les stals, trotskos et maos, une anecdote me revient lorsque j’ étais « capteur de conférence pour les mettre sur Internet » au Festival sur la Non-violence à Tournefeuille (31) en 2007.

Un matin, juste avant la conférence d’ Albert Jacquard, je vais à la cantine à la recherche d’ un café et je tombe sur Bébert en personne en discussion avec sa femme?  secrétaire? amie? parente? L’ occasion est trop belle car j’ avais enregistré une de ses confs à Tulle sur mon D.A.T. avec un super son non compressé. Je lui propose gentiment de lui en faire une copie et de la lui envoyer.

Je me souviendrai toujours de ce regard d’ incompréhension et de mépris, sans un mot, qu’ il m’ a adressé et qui, aujourd’hui encore me fait mal au coeur.

Et oui Môssieur Jacquard, on ne fait pas partie du même monde, celui de la « transe musicale », tu ne l’ auras certainement pas connu, du moins en tant qu’ acteur. Malgré tous tes diplômes, une des dimensions essentielles de l’ expression humaine t’ aura échappée.

Quant à moi, ce fût une rude leçon, mais surtout l’ occasion de déplacer le curseur encore plus loin vers la Libre Pensée. Car en fait j’ ai été exploité sur ce coup, mais pris dans la joie du « touTEs ensemble », je n’ ai pas été assez vigilant.

Le Rouge n ‘est vraiment beau qu’ associé au Noir.

« Et quand vient le soir, pour qu’ un ciel flamboie, le Rouge et le Noir ne s’ épousent-t-il pas?

Ne me quitte pas »…….. (Jacques Brel)

badiou
Merci au Canard, à Pancho et Frédéric Pagès

 


2 réflexions sur “Scanardage /Quand un autoritaire se drape dans la philo……

  1. Alzheimer aurait-il encore frappé derrière les oreilles ?

    Chez moi, il a frappé depuis l’oreiller, me plongeant dans les bras d’une Morphée difficiles à quitter. Peux même pas compter sur mes cons de chiens pour me tirer du lit… alors qu’ils tirent toujours en laisse !

    Bises d’une Gene qui est frappée par les températures excessivement hautes envoyées par le foëne, ceci après avoir subi l’arrivée massive d’un hiver rigoureux renforcé par une bise à décorner les boeufs !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s