Plongeons dans le monde de Don Winslow et « Les griffes du chien » !


Comme d’hab, je ne vais pas m’éterniser sur Don Winslow, écrivain qui a exercé divers métiers avant de se mettre à pondre des thrillers – ou policiers – où il mêle ingénieusement quelques personnages imaginaires à des faits réels et avérés.

Et c’est le cas pour « Les griffes du chien », livre de poche de plus de 800 pages dans lequel il nous décortique une Amérique centrale et une Amérique du Sud sous l’emprise des cartels de la drogue, de la « politique », de l’Opus Dei, et de l’implication des diverses agences estampillées Oncle Sam, ce qui est un comble lorsqu’on apprend que « les barons de la drogues » sont eux-mêmes qualifiés d’ « Oncles » (Tios) !

Tios qui nomment les « parrains » de la Mafia italo-américaine « marraines »… Cela fait tout-de-suite moins virils, puisque l’ « ancienne » mafia italo-américaine ne voulait pas tremper dans la drogue.

Mais « Les griffes du chien », c’est aussi se plonger dans l’ALENA !

L’ALENA, mais kesako ?! S’écrieront certainEs qui ont la mémoire courte et qui doivent se ronger les sangs en se disant : « Mais purée de poix chiches, [dieu sait] si ce nom me dit quelque chose ! »

Je ne ferais point durer ce suspense insupportable plus longtemps puisque nous n’avons cesser d’en écrire des pavés sur les AZAs.

ALENA est le pendant de TAFTA, mais vue sauce mexicaine. ALENA n’est rien moins que l’ « Accord de libre-échange nord-américain » qui inclut les USA, le Canada et le Mexique. Ledit Accord qui rentrera en fonction le 1er janvier 1994 et qui donnera le champ libre à un capitalisme déchaîné qui ne garantira que l’expansion des diverses entreprises qui fonctionnent à fond de train, telles de grandes lessiveuses, laissant à carreaux les « Sans-terre » ! Le tout avec la bénédiction du Vatican qui a une emprise très forte en Amérique du Sud… (et pas que, mais c’est une autre histoire !)

« Les griffes du chien », c’est le combat d’un homme seul et incorruptible qui, rongé par le remord, va se battre contre une méga-pieuvre pour venger la mort atroce d’un de ses deux subalternes. Mais pas que ! C’est aussi le combat d’un Cardinal qui lutte auprès des classes sociales défavorisées – un marxiste-communiste quoi ! – et contre la hiérarchie catholique.

« Les griffes du chien », c’est une épée de Damoclès qui pend au-dessus de toutes celles et ceux qui lutteront contre le capitalisme et qui sont de fait, considéréEs comme des suppôts de Satan à la solde de l’URSS !

Un livre mortel à mettre dans toutes les mains pour mieux comprendre, un tant soit peu, les combats qui se déroulent dans une Amérique au Sud du mur qui la sépare des USA !

les-griffes-du-chien


Une réflexion sur “Plongeons dans le monde de Don Winslow et « Les griffes du chien » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s