Les robots sont là, d’autres arrivent et les emplois foutent le camp !


Que n’avons-nous répétité sur nos pages quelles sont les menaces de la robotique sur le marché du travail et ce, sans que l’on voit de baisses significatives sur les prix.

Nous avons aussi écrit sur l’entreprise chinoise Foxcom qui fut précurseure en la matière après que Steve Jobs ait piqué sa colère et que les grèves des ouvier-ères chinoises furent jugulées par… des militaires. D’ailleurs, une petite recherche sur notre site pour se rafraîchir les mémoires molles ne ferait pas de mal à celles et ceux qui voudraient se renseigner un chouïa de plus sur cette thématique.

Toujours est-il que l’on reparle des robots sur la RTS Un en ce lundi 1 août 2016 :

Chine où les robots remplacent de plus en plus d’emplois ?

(Petit clic sur le lien pour faire démarrer la petite vidéo de 2 minutes et 41 secondes)

robots-chine_60000-ingenieursChine : un milliard d’ingénieurs dans le futur

On y « apprend » que Foxcom pense encore réduire la moitié de ses effectifs en Chine, ce qui nous offrirait 60’000 emplois à bas coût en moins, mais petite note optimiste : ces entreprises fort scrupuleuses offriraient des cours de remise à niveau de l’employéE. Bref, voilà que vont arriver 60’000 ingénieurs en informatique sur le marché du travail, soit 1 ingénieur pour 1 robot. C’est trop beau, n’est-il point ?!

Mais c’est oublier qu’en douce et bucolique Helvétie – second nom pour la Suisse, à l’adresse de celles et ceux qui sont restéEs trop longtemps au soleil… ou dans les bars le soir – où les grandes écoles comme l’EPFL et l’EPFZ mettent au point des robots qui seront capables d’apprendre de leurs erreurs. Pour nous convaincre, regardons la petite vidéo de 2 minutes 27 secondes, toujours sur la RTS Un de mardi 2août 2016 :

L’entreprise suisse ABB est l’un des plus gros producteurs de robots au monde

(Petit clic sur le lien ci-dessus)

robots-abbMais à quoi sert l’ouvrier ??!

Et, pour finir en apothéose pour nosotros les AZAs, le petit reportage qui suit et qui ne dure que 2 minutes et 10 secondes :

Usage des robots: l’analyse du professeur Sergio Rossi, à Comano (TI)

(Petit clic sur le lien ci-dessus)

robots-analyseAnalyste éclairé de notre période claire-obscure

Rien de très nouveau sous le soleil, mais il semblerait que ça se réveille un peu plus haut, dans les classes sociales plus élevées, d’autant qu’on touche cette fois-ci au secteur financier.

Et notre sentipernelle question pour la fin de cet article :

À quoi vont servir tous ces robots si il n’y a plus personne qui a les moyens d’acheter ce qui est fabriqué, hein ?!

Allez ! Étale-moi encore une petite Téquiya artisanale sur le dos, s’teplè, hips !

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s