Street Art / l’ Etat matraquant la Liberté


« Deux policiers, matraques en l’air et bouclier estampillé 49-3 au poing, rouent de coups une Marianne affalée au sol. Cette scène est le sujet d’une fresque de l’artiste Goin, créée dans le cadre du festival Grenoble Street Art Fest subventionné par la mairie écologiste. L’œuvre, qui s’étale sur un mur du quartier de la gare de la ville depuis vendredi 24 juin, a suscité un tollé dans la classe politique et chez les syndicats de police. » (art cit)15277952-grenoble-une-fresque-de-street-art-jugee-anti-flic-provoque-un-tolle.png

Evidemment l’ Oligarchie-dans-la-colle ne peut s’ empêcher de réagir et de s’ indigner (saint denier ne priez surtout pas pour nous) en en appelant à la gabegie des deniers publics, gabegie toujours orientée dans le sens qui lui con-vient. Celle d’ un futur arrêt-aux-porcs à NDDL ou d’ un barrage sur-dimensionné à Sivens ne servant, tout le monde l’ a bien saisi, que l’ INTERET GENERAL.

La gabegie des factures de la rénovation des stades de FOUTRE-BALL où l’ Angleterre vient de sortir pour la seconde fois de l’ Euro (ça doit être un T.O.C.) ne servant que l’ INTERET DES POPULATIONS LOCALES qui devront payer lesdites factures .

Comme l’ ont constaté touTEs les ceusses qui se sont fait un jour ou l’ autre matraquer, rouer de coups, insulter, voire violer dans un commissariat et/ou une gendarmerie, l’ Etat s’ arroge le DROIT A LA VIOLENCE et la CONTRAINTE DES CORPS au mépris de toutes les Lois des Bourges votées par et pour leurs intérêts PARTICULIERS.

L’ Etat ne défend pas l’ intérêt général mais les intérêts particuliers de l’ Oligarchie-sur-le-peuple……les ceusses qui prétendent le contraire sont soit Aveugles, soit de Mauvaise( crise de) Foi.

Bravo à Goin pour nous rappeler ces constats élémentaires et Bravo à la Mairie de Grenoble pour s’ y associer!!

LAISSONS L’ ETAT DANS LES WC Où ON L’A TROUVé!!!!!

Plus de détail dans l’ artik ci-dessous.

http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20160627.OBS3421/grenoble-une-fresque-de-street-art-jugee-anti-flic-provoque-un-tolle.html


4 réflexions sur “Street Art / l’ Etat matraquant la Liberté

    1. Superbe témoignage qui confirme bien ce qu’ on a touTEs constaté: on ne devient pas « anti-flic » par idéologie mais parce que la Police nous traite comme des merdes au « pays des Proies de l’ Homme » dont touTEs les polytocardEs nous rabattent les oreilles.

      Faudrait peut-être imposer un QI minimum et interdire l’ alcool chez les bleus mais leurs formateurEs préfèrent certainement les formater en mode « agressif » pour jouer au ceusse qui a le plus gros « pénis social » qui n’ a pas de genre car les fliquettes sont pas mal dans leur connerie aussi….

      Mais ce qui est le plus grave, c ‘est qu’ une critique artistique qui décrit un constat puisse être prise PERSONNELEMENT par les ceusses qui sont derrière les boucliers et qui font tout pour rester anonymes, allant même comme le relate le rédacteur de l’ article à « oublier » de mettre leur brassard « police » lors des arrestations. C est la démonstration même d’ un manque de recul et de réflexion sur le sens de leur engagement dans les « forces de l’ ordre ». Avec en prime, un sentiment d IMPUNITé et de TOUTE PUISSANCE, comme le décrit bien l’ article cité, qui fait penser au profil psy du PERVERS NARCISSIQUE.

      Abraço do Sam

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s