« Haine de la Police », le syndicat Alliance ne manque pas d’ air.


On apprend, les amiEs, que les keufs appellent à MANIFESTER et DESCENDRE DANS LA RUE, le 18 Mai qui vient……Au moment du procés de Neyret, le superflic véreux de Lyon, l’ affaire ne manque pas de sel. police cgt

Alliance voudrait nous faire oublier l’ assassinat de Rémi Fraisse et les répressions policières des manifestations non-violentes qu’ il ne s’ y prendrait pas autrement.

http://www.20minutes.fr/societe/1839775-20160504-syndicat-police-alliance-appelle-manifester-contre-haine-anti-flic

Et j’ en entend qui se lamentent sur les bris de distributeurs de billets de banque ou de vandalisme sur une Porsche, voire la mise en pièce des abris-bus Decaux avec ses publicités innommables . Evidemment si on ignore que les BanksterEs NOUS VOLENT, que les gros cubes polluent à donf et que voir un mannequin à moitié à oualpé quasiment grandeur nature dans le paysage urbain est une réification de l’ Humain, une représentation destinée à VENDRE, le corps n’ étant plus qu’ on OBJET DE DESIR que les publicitaires aimeraient voir associé au produit en vente. Autrement dit, UNE VERITABLE ALIENATION destinée à PROVOQUER DES ACHATS COMPULSIFS…..si on ignore ces paramètres, ces pollutions visuelles imposées par le Vol paten……oups! le Commerce des Bourges et leurs affidées, on ne peut être que scandaliséE par la CASSE URBAINE.

Mais voilà, il suffit d’ avoir été UNE FOIS PRISe PAR LES KEUFS DANS UNE MANIF POUR CHANGER D ‘ OPINION…..Et comprendre une bonne fois pour toute, malgré ce que chante Renaud (le con!!) qu’ on ne pourra jamais plus EMBRASSER UN FLIC. Comme on ne pourra jamais VOTER POUR FILLON pour qui, à la différence du même Renaud, on n’ a VRAIMENT AUCUNE AFFINITé. Et pour couronner le tout, le chansonnier déclare qu’ il a honte d’ avoir écrit « HEXAGONE ».

Une bonne raison pour la re-écouter…..avec les paroles siouplait!!

(Vidéo en bas de l’ artik)

Ils s’embrassent au mois de janvier,
car une nouvelle année commence,
mais depuis des éternités
l’a pas tell’ment changé la France.
Passent les jours et les semaines,
y’a qu’le décor qui évolue,
la mentalité est la même,
tous des tocards, tous des faux culs.

Ils sont pas lourds en février,
à se souvenir de Charonne,
des matraqueurs assermentés
qui fignolèrent leur besogne.
La France est un pays’ de flics,
à tous les coins d’rue y’en a cent,
pour faire régner l’ordre public
ils assassinent impunément.

Quand on exécute au mois d’mars,
de l’autr’côté des Pyrénées,
un anarchiste du Pays Basque,
pour lui apprendre à s’révolter,
ils crient, ils pleurent et ils s’indignent
de cette immonde mise à mort,
mais ils oublient qu’la guillotine
chez nous aussi fonctionne encore.

Être né sous l’signe de l’hexagone,
c’est pas c’qu’on fait de mieux en c’moment,
et le roi des cons, sur son trône,
j’parierais pas qu’il est allemand.

On leur a dit, au mois d’avril,
à la télé, dans les journaux,
de pas se découvrir d’un fil,
que l’printemps c’était poru bientôt,
Les vieux principes du seizième siècle,
et les vieilles traditions débiles,
ils les appliquent tous à la lettre,
y m’font pitié ces imbéciles.

Ils se souviennent, au mois de mai,
d’un sang qui coula rouge et noir,
d’une révolution manquée
qui faillit renverser l’histoire.
J’me souviens surtout d’ces moutons,
effrayés par la liberté, s’en allant voter par millions
pour l’ordre et la sécurité.

Ils commémorent au mois de juin,
un débarquement d’Normandie,
ils pensent au brave soldat ricain
qu’est v’nu se faire tuer loin d’chez lui.
Ils oublient qu’à l’abri des bombes,
les Français craient : vive Pétain,
qu’ils étaient bien planqués à Londres,
qu’y’avait pas beaucoup d’Jean Moulin.

Être né sous l’signe de l’hexagone,
c’est pas la gloire en vérité
et le roi des cons, sur son trône,
me dites pas qu’il est portugais.

Ils font la fête au mois d’juillet,
en souv’nir d’une révolution
qui n’a jamais éliminé
la misère et l’exploitation.
Ils s’abreuvent de bals populaires,
d’feux d’artifice et de flonflons,
ils pensent oublier dans la bière
qu’ils sont gouvernés comme des pions.

Au mois d’août c’est la libertén
après une longue année d’usine,
ils crient : vive les congés payés ;
ils oublient un peu la machine.
En Espagne, en Grèce ou en France,
ils vont polluer toutes les plages,
et, par leur unique présence,
abîmer tous les paysages.

Lorsqu’en septembre on assassine
un peuple et une liberté
au coeur de l’Amérique latine,
ils sont pas nombreux à gueuler.
Un ambassadeur se ramène,
bras ouverts il est accueuilli,
le fascisme c’est la gangrène,
à Santiago comme à Paris.

Être né sous l’signe de l’hexagone,
c’est vraiment pas une sinécure,
et le roi des cons, sur son trône,
il est français, ça j’en suis sûr.

Finies les vendanges en octobre,
le raisin fermente en tonneaux,
ils sont très fiers de leurs vignobles,
leurs côtes-du-rhône et leurs bordeaux.
Ils exportent le sang de la terre
un peu partout à l’étranger,
leur pinard et leur camembert,
c’est leur seule gloire, à ces tarés.

En novembre, au Salon d’l’auto,
ils vont admirer par milliers
l’dernier modèle de chez Peugeot,
qu’il pourront jamais se payer.
La bagnole, la télé, l’tiercé,
c’est l’opium du peuple de France,
lui supprimer c’est le tuer,
c’est une drogue à accoutumance.

En décembre, c’est l’apothéose,
la grande bouffe et les les p’tits cadeaux,
ils sont toujours aussi moroses,
mais y’a d’la joie dans les ghettos.
La Terre peut s’arrêter d’tourner,
ils rat’ront pas leur réveillon,
moi j’voudrais tous les voir crever,
étouffés de dinde aux marrons.

Etre né sous l’signe de l’Hexagone,
on peut pas dire qu’ça soit bandant.
Si l’roi des cons perdait son trône,
y’aurait cinquante millions de prétendants.

Te trompes pas de combat Renaud!!!

l’ Oppression est plus que jamais présente et il faudra bientôt choisir ton camp.


3 réflexions sur “« Haine de la Police », le syndicat Alliance ne manque pas d’ air.

  1. C’est un peu vite oublier l’état d’urgence dans lequel la France est plongée et que les keufs peuvent se permettre de faire n’importe quoi, sans avoir à dédommager les 3/4 interpelléEs pour des nèfles et dont l’appart a été saccagé. D’ailleurs, les statistiques de ces descentes-surprises – statistiques qui ont paru chez nous – ont montré l’inefficacité de ce genre de pratiques.

    Alors, c’est bien joli de verser de chaudes larmes parce qu’on doit contenir quelques manifestantEs qui insultent et qui ont bien raison de le faire, mais il y a personne pour pleurer sur des vies qui ont été détruites « par principe de précaution ». C’est un peu mettre la merde sous la moquette que toute cette mascarade flicarde qui n’est pas à établir des liens de sympathies entre les forces de l’ordre et de la population, population qui, soit dit en passant, doit avant tout être protégée. Les impôts sont faits aussi pour cela, me trompe-je ?!

    Bises de Gene

    J'aime

    1. Pour la manif du 18 mai, répandre du concentré de tomate dilué sur la chaussée avant que ne passent les chaussures à clous peut donner une bonne représentation symbolique de la mare de sang dans laquelle pataugent les flics……mais je sens dans l’ imaginaire des possibles que certainEs rêvent d’ en découdre lors de cette manif……Gaffe! ce pourrait bien être un piège…..

      Abraço do Sam

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s