Revenu de base inconditionnel – combat contre les idées préconçues


Lorsque l’on sait qu’en Suisse, 2’500 chf par mois, c’est le minimum vital qui est assuré. Impossible de se dorer la pilule en ne foutant rien et en profitant de tout. Car avec 2’500 chf, on a juste de quoi de se payer un café de temps en temps.

D’ailleurs, comme le dit le Prof. Brigitte Danuser, médecin du travail : « l’être humain n’est pas à même de ne rien faire de sa journée, 365 jours sur 365 » !

Voir vidéo ci-dessous

RBI

(clic sur le lien ci-dessus « RBI » : 03:31 min)

 

RBI_2-5-2016

Des paroles qui devraient rassurer les travailleurs qui ont un « job à la con »

Et aussi à voir l’émission de ce lundi soir, 2 mai 2016 : TTC à 20:10 sur la RTSun


4 réflexions sur “Revenu de base inconditionnel – combat contre les idées préconçues

  1. c ‘est quand même dingue comme ce stéréotype du « glandeur » est répandu …….chez les tronpaNEs. Qui seraient pas un tantinet de mauvaise foi?

    La prof Danuser le rappelle mais chacunE peut le constater par soi-même……combien de temps peut-on rester à faire la méduse sur sa serviette de plage avant qu’ une pulsion nous « suggère » d’ aller nous tremper?

    Pour tout dire les seuls « glandeurs » que je connaisse, ce sont les parasites de l’ évasion fiscale et les poly-tocardEs à leur service. Plus touTEs les ceusses qui croient dans la Loi du Coffre et de la Glande au lieu de quantifier les Besoins pour éviter le Gaspillage. Les mêmes qui trouvent NORMAL d’ EXPLOITER LES CITOYENneS en leur déniant leur statut égalitaire……

    Perso, je pense que les TronpaNEs ont raison de flipper car SANS MAIN D OEUVRE comment vont-ils faire le job?

    Et si le RBI permettait le renversement du rapport de force en faveur des « salariéEs » ce serait un progrés social HENAURME…..

    Abraço do Sam

    Aimé par 1 personne

    1. Ces patrons qui ne veulent même plus d’employés car cela leur revient trop cher, avec toutes leurs grèves et leurs revendications à la noix. On automatise le tout et basta.

      Quant à faire ses courses et faire la caissière toutE seulE, on ne voit pas de différence dans les prix des biens de consommation. Il va où ce fric ???!!!!

      Bises de Gene (à la bourre, parce que physio ce matin)

      J'aime

      1. Ca leur revient trop cher? Qu’ ilLEs le prouvent Plan comptable à l’ appui……..mais là bizarrement y’ a plus personne car en fRance les sociétés ne sont pas obligées de publier les comptes.

        En Norvège comme le disait Eva Joly, patrimoines et déclarations d’ impôts sont disponibles en ligne. Ici, il n’ en est pas question…….problème « culturel » comme disent les journalisses…..CULTUREL MON CUL OUI!!!

        Une adolescente qui a jeté des oeufs sur les keufs se prend de la PRISON FERME pendant que les repentis fiscaux négocient avec les flics financiers de Bercy BEAUCOUP…..

        Et même Bruno le Maire, l’ âme damnée de Nicolas 1er veut contrôler les comptes bancaires des « bénéficiaires » du RSA……au cas où ilLEs y auraient planqué un MAGOT……mais mon pauvre Bruno Cru, tu penses bien que les « fraudeurs » au RSA ont aussi LEURS PARADIS FISCAUX…..sont pas assez conNEs pour laisser sur leurs comptes bancaires des sommes qui trahiraient un train de vie hors des normes de la PAUVRETé ancienne et acceptée. Même planqué entre le sommier et le matelas, le MAGOT est bien plus en sécurité que chez les BanksterEs qui risquent de se faire casser par des monte-en-l’ air tentant de rétablir un peu de justice sociale.

        Et même les alsacienNEs de Colmar (dépasséEs ?) veulent faire éxécuter des heures de Travaux d’ Intérêt Général aux « bénéficiaires » du RSA ce qui revient à les assimiler à des repris de justice.

        les bourges tentent de se défendre mais nous n’ oublions pas que nous sommes plus nombreuxSES et que ça va finir par faire boule de neige….

        Abraço do Sam

        J'aime

        1. Et je me suis trompette quant au revenu de base en Finlande.

          Celui-ci est, non seulement proposé par les partis du centre et de la droite, mais il ne sera que de 550€ par mois sur un échantillonnage de gens qui seront au chômdu ou en emploi précaire. Par contre, ces 550€ seront rajouté à un salaire trop bas, car les FinlandaisES ont de la peine à trouver des gens qui ont un emploi précaire, vu que le filet social leur offre plus que si les employéEs feraient des boulots de merde.

          Bref, ce salaire de base inconditionnel est calculé sur un mode différent que celui proposé par la Suisse.

          Quant au paradigme « fraude fiscale » devenu un délit avec le Traité de Lisbonne de 2009 et qui est devenu alors « évasion fiscale », attendons-nous à un autre changement d’appellation non contrôlée : « optimisation fiscale ». On va donc encore se faire enfermer si on envoie une courgette sur un CRS, et les cols blancs vont encore pouvoir se dorer la pilule au Bahamas…

          Bises de Gene

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s