[Suisse] Panama-Pampers fuitent : profitons pour rediscuter du Revenu de Base Inconditionnel ou RBI – 5e partie


 

On continue avec les révélations des Panama-Pampers puisque – lors du G20 de ce weekend à Washington – le président US Baraque Obama a décidé de réunir tous les acteurs des différents pays qui pratiquent l’off-short afin de mettre fin à ces pratiques scandaleuses qui n’enrichissent que les riches et n’appauvrissent que les pauvres, même si on voudrait nous faire croire le contraire.

Le scandale des « Panama Papers » révèle les multiples ramifications de l’évasion fiscale au niveau mondial

(3 minutes et 8 secondes) 

fisc

Car il ne s’agit pas seulement de l’échange de données bancaires entre pays partenaires, mais de légiférer et de remettre sur le plateau le projet BEPS.

Le projet BEPS, késako ?!

Le BEPS est le projet qui permet à chaque pays de ponctionner des impôts sur les succursales des grandes entreprises qui sévissent sur leurs propres terres. Une mesure plus qu’équitable, mais qui peine à voir le jour puisque jusqu’à aujourd’hui, pratiquer l’off-shorts n’a rien d’illégal.

Explications : Panama Papers: les explications de Pascal Jeannerat

(3 minutes et 23 secondes)

fisc:BEPS

Bref, au lieu de chercher à adopter diverses taxes qui vont prétériter les salariéEs et autres pauvres, il suffirait de ponctionner l’argent là où il est et de revoir ainsi un système économique qui profite aux PDG, aux autres systèmes d’administration et aux actionnaires qui jouent au loto et qui saisissent la justice lorsque l’action tombe en bas les chaussettes.

En Suisse, où l’on débat des 25 milliards restants à chercher pour arriver à instaurer le Revenu de Base Inconditionnel – ou RBI, qui passe en votation en juin 2016 – la facture pourrait devenir beaucoup beaucoup moins salée, voire gagnant-gagnant sur les deux fronts. Une raison de plus pour instaurer ce RBI qui a l’air de faire ses preuves en Finlande…

Et qui pourrait faire preuve dans d’autres pays européens dans lesquels, le sujet vient gentiment sur le pupitre des diverses élites politiciennes.

UN PETIT +

Dans le cadre des « Panama papers », l’ONG Oxfam America a publié une étude qui révèle surtout que les cinquante plus grandes entreprises américaines, Apple en tête, ont dissimulé au fisc plus de 1350 milliards de francs entre 2008 et 2014.

Les multinationales américaines profiteraient largement des paradis fiscaux

(1 minute et 24 secondes)

Et pour bien être dégoûtéE :

Le Parlement européen vote un texte controversé sur le « secret des affaires »

Lien texte

Je sais, ça fait beaucoup de liens, beaucoup de médias, mais tous ne prennent que peu de temps, alors… ne vaut-il pas le coup de prendre un tout petit peu de temps pour être au fait de ce qui se passe autour de cette évasion fiscale qui ne profite qu’aux riches ?!

Snap_2011.06.13_10h07m18s_001


3 réflexions sur “[Suisse] Panama-Pampers fuitent : profitons pour rediscuter du Revenu de Base Inconditionnel ou RBI – 5e partie

  1. Et non seulement les poly-tocardEs défendent les zintérêts des riches mais ilLEs en croquent aussi, c ‘est la seule explication de la pesanteur à faire de VRAIES REFORMES qui sévit dans tous les pays ainsi que de la montée de l’ extrême droite autoritaire qui prétend proposer une alternative « nationale » tout en planquant des valises par monts et par vaux……de Vraies DormeurEs du Valls comme dirait Rimbaud, sauf qu’ ilLEs n’ ont pas de trou rouge au côté mais un portefeuille bien rempli d’ actions au rendement juteux…..

    Le RBI peut changer un peu la donne, mais c ‘est la Loi du Marché qui déconne , en ce moment les robots-traders passent des ordres en moins de temps qu’ il en faut à un chalumeau pour découper un coffiot, profitant même du décalage horaire pour faire de la plus_value en veux-tu en voilà.

    Abraço do Sam

    Aimé par 1 personne

    1. Biensûr… et c’est pourquoi ces mêmes policicardEs crient « ô communisme ! » en mettent bien en évidence l’échec de cette idéologie en URSS, alors que – comme vu dans ma thématique sur l’Ukraine – l’URSS avait fait plusieurs fois des tentatives d’ouvertures envers les USA (après Staline qui n’aurait jamais dû se retrouver au pouvoir) et que cela était sans compter l’esprit belliqueux des United States.

      Mais on peut resonger aux NEP que Lenine voulait instaurer avant sa mort et après les grandes purges à coups de laxatifs mortels. Tout cela est une autre histoire que je n’ai pas à ressasser dans ce commentaire, ayant déjà fait un immense boulot pour des prunes, ce qui augmente ma frustration lorsque j’y songe.

      L’article du dernier lien « RTS Monde » est révoltant. Et les résultats de la réunion du G20 l’est tout autant…

      Bises de Gene

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s