Scanardage /Quand les TronpaNEs et les Syndicats se gavent avec le pognon des chômeurEs.


Il y a dans l’ air comme une envie de LESSIVE DE PRINTEMPS, un désir de Purifier l’ air de sa maison, et ça vaut aussi pour l’ organisation sociale et la répartition des richesses captées par les ceusses qui sont censées nous REPRESENTER.

Pour la petite histoire, j’ ai fait partie d’ AC Chômage à Cahors (46) dans les 90’s et nous avons découvert que les representantEs syndicaux de l’ UNEDIC de la zone 46 se gavaient avec le fric des chômeurEs dans les meilleurs restaus du coin-coin. Expedition groupée, prise de photos des impétrantEs en train de bâfrer, ça a été limite pugilat avec la colère des syndicalistes déconfitEs ( de canard ) de se voir ainsi misES à jour….tout en exigeant qu’ on leur donne le film photo (le numérique était balbutiant).

Suivant la Loi bourgeoise, et son « droit à l’ image », nulLE ne peut utiliser une tof sans l’ accord écrit des ceusses qui ont été shootéEs, mais quand l’ image devient une preuve, et peut donc être dealée à la Presse, nul besoin d’ accord puisqu’ on entre dans le conflit (de canard) lourd et indigeste.

L’ article du Canard enchaîné ci-dessous confirme que ça ne s’ est pas amélioré et que les « gestionnaires » de ce pognon gagné et épargné rappepelitons-le, par les salariéEs exploitéEs par les tronpaNEs, ne se privent de rien contrairement aux chômeurEs qui sont obligéEs de faire des trous supplémentaires dans leurs ceintures pour éviter que le pantalon ne tombe…..

La porosité syndicats/patronats ne date pas d’ hier, il y a toujours eu des JAUNES pour casser les grèves, faire la girouette en suivant le vent, palper des dessous-de-table et dénoncer les camarades,mais c ‘est la généralisation du système qui choque comme le financement de la presse nationale par l’ Etat sanfrais.

Raisons de plus pour reparler du Revenu d’ Existence

 

Désolé d’ avoir éborgné le dessin de Pétillon sur Bachar.

unedic syndicats et patronats
Merci au Canard enchaîné, Alain Guédé et Pétillon

2 réflexions sur “Scanardage /Quand les TronpaNEs et les Syndicats se gavent avec le pognon des chômeurEs.

  1. Une cuisine interne qui donne de l’indigestion ! À croire que, comme aux USA, mieux ne vaut pas être syndiquéEs et trouver des soutiens ailleurs plutôt que s’empiffrer ces personnages qui profitent de la détresse de ceusses qu’ils sont sensés défendre…

    BURP!

    Bises de Gene

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s