PSA : si l’augmentation de Tavares est « inqualifiable », que dire de celle des actionnaires, alors ?


La presse se pose quand même quelques questions… c’est que la carotte est énorme, et voir le PDG de PSA doubler son salaire, passant à 2,7 millions d’euros de revenus annuels, alors que la boite, dans un même temps, licenciait 2500 salariés, ça fait bizarre… et la presse est unanime : 1,3 millions d’augmentation après 2500 licenciements, ça fait désordre !

screenshot-www liberation fr 2016-03-26 15-41-54

Reste que, avec nos oeillères réglementées, si on voit bien le brin de paille qu’on nous enfonce dans l’oeil (pour rester poli), on arrive pourtant pas à voir la meule qu’il va y rejoindre !

C’est qu’il fallait bien que la famille Peugeot le récompense, grâce à lui, l’an dernier, ils ont, quand même, touché 1,36 milliards DE PLUS (!!!) sur les actions qu’ils avaient, passant d’une rente annuelle de 2 milliards d’euros par an, à 3,3 milliards (et ça, c’est pour ne parler QUE de l’actionnaire FFP -la holding de la famille Peugeot-, qui ne détenait que 25 % du capital de la boite)…

Puis pendant que Tavares se construisait son nouveau petit piédestal, et que la famille P, et tout les actionnaires, s’en foutaient plein la gueule, 2500 salariés se retrouvent sur le pavé, sur cette seule et même année, mais ça, à en croire nos élus, c’est leur fôte, et ce sont d’horribles profiteurs (les nouveaux chômeurs, hein, pas Tavares ou Peugeot) se gavant des prestations !

Sisi, c’est repris en choeur partout ! Remarque, si on a pas compris, avec ces chiffres, qu’il est temps, quand même, de faciliter les licenciements dans les boites pour « sauver l’emploi », c’est qu’on est soit vraiment socialistes, soit, de toute façon, pas encore assez serviles et cons pour bouffer sans réagir leurs mensonges (je précise que cette dernière phrase est empreinte de cynisme, pour ceux qui ne l’aurait pas compris… bah ouais, c’est compliqué, internet, faut préciser, sinon tout est pris au 1er degré…)

Juste, pour préciser quand même un truc pour ceux qui ne comprendraient toujours pas à quel point on les enfle avec consentement, l’augmentation de revenu de la famille Peugeot (qui, donc, ne représente QUE 25 % de l’augmentation des dividendes de PSA à ses actionnaires) suffirait pour donner aux 2500 salariés licenciés, un salaire MENSUEL de 45 000 euros (chacun, pas 45 000 pour tous… )

Alors vous, je sais pas, mais moi, quand je réfléchi un peu, j’ai comme une furieuse envie de me dégourdir les jambes, le 31, surtout quand on me parle de la nécessiter de « réformer le code du travail pour favoriser l’emploi »… c’est que j’ai, personnellement, beaucoup de mal à me faire traiter de con sans réagir !


2 réflexions sur “PSA : si l’augmentation de Tavares est « inqualifiable », que dire de celle des actionnaires, alors ?

  1. Les entrées en bourses de toutes ses entreprises ont dégénéré les mentalités des ces dirigeants qui se les grattent à coup de bonus. Les employéEs deviennent ainsi que de sales mort-backs !

    C’est du crû, mais tellement métaphoriquement vrai…

    Bises de Gene

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s