Speak white


Entre les lignes entre les mots

« Speak white », « parlez blanc », était une injonction raciste, empruntée aux esclavagistes du sud des USA, lancée par les Canadiens anglophones à celles et ceux qui parlaient français en public. Une manière de dire aux esclaves qu’ils doivent parler la langue du maître. C’est la source d’inspiration de ce poème de Michèle Lalonde, écrit en octobre 1968.

View original post 810 mots de plus


3 réflexions sur “Speak white

  1. Les chants de revendication sont les chants les plus beaux disait Léo……la preuve encore ici….

    On n’ écoute plus les poètes et on appuie sur la gachette, on tue…..( Jacques Emile Dechamps)

    Abraço do Sam

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a eu tout un reportage radiophonique sur Charlebois qui parlait du concept « nègre blanc » et ce chanteur a beaucoup fait pour que le Québec s’affranchisse de son oppresseur canadien. Comme quoi, il y a des luttes qui se gagnent avec les artistes et que ces derniers sont rudement importants 😉

      Bises de Gene

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s