APPEL – Notre-Dame-des-Landes ? Samedi 27 février 2016 – Mobilisation générale (Ben Lagren)


Relais Squat!net du 9 février 2016

Pour l’abandon du projet d’aéroport – Pour l’avenir de la ZAD

Ni expulsions, ni travaux

Face aux menaces du gouvernement, le mouvement anti-aéroport est plus dense et vivant que jamais. En témoignent la mobilisation en urgence de 20 000 personnes et près de 500 tracteurs sur le périphérique nantais le 9 janvier, les actions de blocages et mobilisations paysannes qui ont suivi, le rassemblement devant le tribunal de Nantes et les multiples manifestations dans des dizaines d’autres villes en France et au-delà.

La résistance à Notre-Dame-des-Landes est aujourd’hui devenue emblématique de tant d’autres luttes contre les destructions environnementales et sociales, de tant de combats face à la disparition des terres agricoles ou aux causes du changement climatique. Elle marque un refus ferme de la marchandisation continue du territoire et de nos vies. Ce qui se construit sur la ZAD est porteur d’un immense espoir parce que s’y inventent d’autres manières d’habiter le monde, de cultiver, de créer et de s’organiser en commun. Les 30 et 31 janvier, c’est un millier de personnes qui sont venues participer à plus de 30 chantiers simultanés pour renforcer ce que Vinci voudrait détruire. En ces temps d’état d’urgence en passe de devenir perpétuel et d’atteinte prolongée aux libertés publiques, la détermination qui anime le bocage est un encouragement contagieux à ne pas se résigner.

Mais le 25 janvier, le juge des expropriations a prononcé l’expulsion des paysan-ne-s et habitant-e-s légaux de la ZAD : immédiate pour les exploitations agricoles, sous deux mois pour les habitations.  Les quelques 200 nouvelles personnes qui, depuis 2007, se sont installées sur la ZAD pour y vivre et la protéger, sont, elles aussi, susceptibles d’être délogées par la force. La décision de passer à l’acte est aujourd’hui entre les mains du gouvernement.

Hollande s’était engagé à attendre la fin des recours juridiques contre le projet d’aéroport. Ceux-ci ne sont pas épuisés : les recours contre les arrêtés loi sur l’Eau et Espèces Protégées sont en appel, une procédure de pré-contentieux est encore pendante devant la Commission Européenne. Pourtant, Valls, de son côté, martèle toujours sa volonté d’expulser la ZAD et de démarrer les chantiers à court terme, confortant les porteurs du projet. De premiers travaux de défrichage sont censés commencer avant la mi-mars.

Si la pression sur l’ensemble de la zone est aujourd’hui plus forte que jamais, il n’est pas question de partir et de laisser la place aux tractopelles de Vinci, ni de vivre continuellement avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Il n’est pas non plus question de diminuer notre propre pression sur les porteurs du projet et le gouvernement.

Au contraire, c’est maintenant qu’il faut enfin gagner l’abandon du projet d’aéroport par notre mobilisation ! Dans le bras de fer qui s’est engagé, la puissance du mouvement dans la France entière pendant les semaines à venir va être décisive. Toutes les composantes de la lutte appellent donc à multiplier les actions de solidarité, en préambule d’une journée de mobilisation massive et générale le 27 février. Cette journée aura pour mot d’ordre l’arrêt des menaces d’expulsion sur les paysan-ne-s et habitant-e-s de la ZAD, ainsi que l’abandon définitif du projet d’aéroport. Nous invitons tous les comités et soutiens à relayer très fortement l’appel pour cet événement et à organiser des bus et convois pour s’y rendre.

Nous nous rassemblerons le 27 février en fin de matinée, précisément là où les travaux sont censés commencer, pour y faire la démonstration concrète de notre capacité à les bloquer. Nous convergerons ensuite vers une grande fête pour l’avenir de la ZAD. Les différentes heures exactes de rendez-vous et points de départ des cortèges seront précisés par la suite.

Celles et ceux qui habitent et cultivent la ZAD ne la quitteront pas !

Il n’y aura jamais d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes !


Diffamation, fraude et détournement. La campagne truquée de Bruno Retailleau contre la ZAD.

Téléchargement du document des « signataires » de la pétition demandant l’évacuation de la ZAD :

https://anonfiles.com/file/d2e9c775315ae7006fe31ea67393a482

http://www.paysdelaloire.fr/fileadmin/PDL/DCOM/Petition_NDDL/signataires-petition-antizad.zip

détournement de opGPII du site du conseil régional voir en bas des captures d’écran montrant les signatures multiples

Vous avez été nombreux à être atterrés par l’utilisation des moyens financiers et matériels d’une collectivité locale, la région, au service d’une cause partisane, si ce n’est personnelle. Prêt à tout pour assouvir sa soif de pouvoir, Bruno Retailleau a d’abord commencé par étaler à maintes reprises dans la presse des accusations douteuses et caricaturales, tentant de stigmatiser le mouvement anti-aéroport. Maintenant il essaye de nous faire croire que l’évacuation de la ZAD est souhaitée par de nombreuses personnes en utilisant une pétition délibérément falsifiable et falsifiée.

Grâce au piratage d’utilité publique du site du conseil régional nous entendons démontrer à tous et toutes comment les citoyens ont été délibérément trompés et manipulés par Bruno Retailleau.

En effet, en accédant au listing mail des « signataires » de la pétition pour l’évacuation de la ZAD, nous avons pu constaté que certains mails sont comptabilisés plusieurs dizaines de fois, et les mêmes adresses IP ont pu inscrire des dizaines d’adresses mails à la suite, sans aucune vérification. N’importe quelle adresse mail peut ainsi s’enregistrer sans aucune preuve de son authenticité. Au total, près de 40% des signatures seraient à décompter. La mention en bas de la pétition : « Les informations recueillies font l’objet d’un traitement dont le responsable est Bruno RETAILLEAU, président du Conseil Régional » fait presque preuve d’aveu de cette escroquerie !

Que le président de région ait besoin de détourner 60 000 euros et de tricher pour faire passer de force ses affirmations belliqueuses donne une certaine idée de la faiblesse de ses arguments et de son cynisme. L’exploitation de faits divers, les achats d’encarts publicitaires dans les journaux, la pétition falsifiée, ne suffisent pas à étouffer les questions de fond que soulèvent en permanence une zone de vie et d’expérimentation hors du monde marchand comme celle de la ZAD : usage collectif des terres et des biens, remise en question concrète des façons d’habiter, de s’organiser, de produire, de vivre, de se défendre. Ce qui se joue à Notre-Dame-Des-Landes dépasse de très loin les ambitions et les manoeuvres douteuses de n?importe quel politicien.

Rendez-vous le 27 février pour défendre l’avenir de la ZAD !

OPGPII- #TayoTayoRetailleau

samedi 27 février – Mobilisation générale pour l’abandon du projet d’aéroport et l’avenir de la ZAD
http://zad.nadir.org/spip.php?article3549

A M.Retailleau : nous exigeons le maintien de la ZAD
http://www.change.org/p/bruno-retailleau-exigeons-le-maintien-de-la-zad

?
? OpGPII ?
? Mouvement Anonymous ?
? Opérations contre les grandes projets inutille et imposé ?
? twitter : https://twitter.com/OpGPII ?
? Blog : http://opgpii.noblogs.org ?
? IRC : irc.anonops.org #OpGPII ?

https://zad.nadir.org/spip.php?article3578


5 réflexions sur “APPEL – Notre-Dame-des-Landes ? Samedi 27 février 2016 – Mobilisation générale (Ben Lagren)

  1. et bien si le poly-tocard Retailleau en est réduit à d’ aussi grossières manoeuvres qu’ un enfant de 5 ans peut repérer entre deux épisodes des Lapins Crétins, faut le faire constater par huissier et lui mettre le nez dedans le purin…….d’ ortie
    😉
    Y’ a pas qu’ à la télé qu’ on peut voir les Lapins Crétins, ils remplissent les bancs des hémicycles de la Démo-crade-chie bourgeoise.

    Que de médiocrité!! et il y a todmême un prof universitaire de géographie qui a démontré l’ inutilité du projet NDDL et le CNRS lui-même qui n’ a pas validé le déplacement des « espèces protégées » dans un autre lieu comme nous l’ avons rapporté ici-même sur les AZA.

    Tout ça pour que Lady Gaga puisse venir direct de NYC pour aller au Puy du Fou du ci-devant Villiers voir les faucons ( et les vrais itou) en Vendée, en évitant Paris…..dingue, non?

    Solidarité avec la ZAD, ça va de soi, mais les zautorités ont tout le temps pour intervenir avant le 27. est-ce une bonne stratégie de le faire savoir aussi longtemps à l’ avance?

    Abraço do Sam

    Aimé par 1 personne

  2. Tout-à-fait. Et j’emmerde la révision orthographique ! Je mets des circonflexe comme j’ai l’habitude, idem pour les traits d’union ! Je m’en retourne avec ma saloperie de pilote pour scan qui va me rendre complètement débile !

    Bises exaspérées de Gene

    J'aime

    1. et on a appris hier soir que l’ entrée d’ Emmanuelle Cosse, la « patronne » des Verts au gouvernement se serait dealé contre le gel du projet NDDL., mais avec le retour de J.M. Ayrault aux Affaires étrangères à la place de Fabius (il est élu à Nantes et pro arrêt-aux-porcs le Ayrault) va y avoir du sport aux conseils des Sinistres hebdomadaires.

      Tout celà n ‘est pas vraiment sérieux, le futur d ‘habitantEs suspendu au rapport de forces de quelques zéluEs qui se croient encore dans le bac à sable de la Maternelle existentielle…..avec comme arrière-pensée les zélections de 2017….

      Abraço do Sam

      J'aime

  3. Chez nous, avoir la Cosse = avoir la flemme.

    Bon il y a aussi la Cosse des haricots et je m’arrêterai là, parce que je ne connais pas le personnage. De plus, je n’ai rien compris à ce remaniement à la tête de la France, sinon qu’il y avait un jeu électoral derrière. Bien compliqué que tout cela. Et la politique, dans tout ça ??!

    Bizzz

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s