Grâce partielle de Jacqueline Sauvage ! Les femmes ne doivent plus subir !


Relais des Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes du 3 Février 2016

cga.preview

Jacqueline Sauvage a subi les violences, physiques, sexuelles et psychologiques de son mari, qui violait et battait également ses trois filles. En septembre 2012, le lendemain du suicide de son fils, elle tire sur son époux. Condamnée à 10 ans de prison ferme, elle vient d’obtenir une grâce présidentielle partielle. Cela lui permettra d’être libérée dans quelques mois, même si les étapes sont encore nombreuses (examen de dangerosité, avis de la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté, passer devant le tribunal d’application des peines, probable port d’un bracelet électronique).

Nous nous félicitons de cette décision qui est le résultat d’une mobilisation féministe importante et payante dont le signal est : les femmes vivant des violences sexistes sont légitimes à ne plus subir, à ne pas se laisser faire.

Cette décision n’efface pas pour autant les presque 50 années de vie de Jacqueline Sauvage et celle de ses enfants détruites par son mari. Ce qu’elle a subi au quotidien relève de la domination masculine qui s’exerce dans toute la société, opprime les femmes et démolit la vie de très nombreuses d’entre elles, que ce soit par leur exploitation, leur harcèlement, par toutes les violences physiques et psychologiques à leur encontre, par le viol, le meurtre. La société n’empêche pas les hommes de commettre ces crimes ; au contraire, elle en est responsable en véhiculant le système patriarcal caractérisé par le pouvoir que les hommes exercent sur les corps et les vies des femmes.

Cette décision n’efface pas la condamnation de la justice qui n’a pas pris en compte les sévices infligés par le mari-bourreau de Jacqueline Sauvage, suivant les fondations de ce système patriarcal. La condamnation à 10 ans de prison ferme, en infligeant une peine supplémentaire à une victime, vient légitimer cette violence et renforcer le système de domination masculine. À ce titre, au-delà du cas de Jacqueline Sauvage, nous dénonçons toute criminalisation de l’auto-défense des femmes face aux viols et aux violences.

Notre société, qui prétend avoir atteint l’égalité homme femme, démontre ainsi que derrière la belle vitrine des déclarations de principe se cache une réalité plus sordide, celle de la création d’agresseurs et de la complaisance à leur égard. Contrairement aux stéréotypes qui décrivent les violeurs comme principalement pauvres et étrangers (stéréotypes renforcés après les agressions de Cologne), le viol et les violences conjugales sont des phénomènes de masse dans la société, dont les auteurs appartiennent à tous les milieux, et à toutes les classes sociales.

Les auteurs de ces viols et violences, particulièrement quand ils sont blancs et bourgeois, bénéficient d’une complaisance et d’une tolérance massives qui sont le résultat d’une culture pro-viol dans laquelle les victimes sont désignées comme coupables, rendues responsables de leur agression en lieu et place de leur agresseur. Rien n’excuse le viol ni les violences conjugales, quels qu’en soient les auteurs. Il ne doit pas y avoir de complaisance avec les agresseurs.

Toutes les violences, qu’elles soient physiques ou psychologiques, doivent être pointées, dénoncées, et combattues, dans la sphère publique (rue, travail, transports, etc.) comme privée (famille, couple, relations, etc.). Pour ce faire, une riposte sociale contre le système de domination masculine doit être menée. Face au patriarcat, des mouvements de lutte féministes sont nécessaires contre l’exploitation et l’oppression des femmes. Leur auto-organisation, par exemple pour créer des espaces d’écoute, de soutien et de sécurité, pour s’entraider et se défendre face à toute agression, est un des moyens de lutte à développer et soutenir.

Ce sont par les luttes collectives que nous ferons reculer les inégalités et les violences, et avancerons vers plus de droits et l’émancipation.


8 réflexions sur “Grâce partielle de Jacqueline Sauvage ! Les femmes ne doivent plus subir !

  1. Exactement!!! Ces connards qui violent leurs gosses et battent leurs femmes ont perdu toute Humanité si ils en ont jamais eu la moindre.
    On a du mal à imaginer l’ enfer que c ‘est de tenter de vivre avec ces pervers narcissiques, qui ne se comptent pas que dans les rangs des maris violents, mais aussi chez tous les autoritaires qui ne supportent pas le dialogue et les prises de décision collectives….bien sûr ça prend plus de temps de demander son avis à chacunE mais c ‘est la seule garantie de ne pas tomber dans le shitstem monarchique et ses « faits du prince » comme l’ a si bien illustré la série sur Cromwell diffusée sur Arte récemment.

    Abraço do Sam

    J'aime

    1. Il en faudra bien bien davantage pour démonter un système tel que le patriarcat. Peu de femmes en arrivent à tuer leur bourreau. En général, c’est le contraire qui arrive. Au vu et au su même de la loi…

      C’est quoi cette série Cromwell ?? Je vais aller chercher

      Bises de Gene

      J'aime

      1. On voit Cromwell adolescent se faire rosser jusqu’ au sang par son père maréchal-ferrant, ce qui le fera fuir jusqu’ à Garigliano où il combattra sous les ordres du roi de fRance de l’ époque François 1er…..

        Cromwell est une sorte d’ « anti-destin », jamais ô grand jamais il n’ aurait dû se retrouver en position d’ influencer la politique anglaise au point d’ en arriver au schisme historique avec le pape.

        Le patriarcat n’ est pas bon pour les mâles aussi. Surtout lorsqu’ ils sont vulnérables dans leur enfance. Et au final, tout celà alimente des vengeances, des haines recuites et toute la lie des bas instincts humains que les cyniques et les pervers narcissiques se plaisent à inculquer à leurs gosses.

        Sans parler bien sûr de la perte de l’ Innocence des enfants qu’ évoquait un locuteur sur France Culture à propos de la « jungle de Calais »……

        à combien les technos évaluent-ilLEs ce traumatisme? puisqu’ ilLEs ne savent que chiffrer, ces chmeuEx.

        Et surtout,  » les ceusses qui s’ éloignent de l’ Innocence, où parviennent-ilLEs? »

        Abraço do Sam

        J'aime

        1. Ben je ne la trouve pas au téléchargement et cette série est disponible en VOD contre pépètes sonnantes et trébuchantes. Ce qui est scandaleux pour avoir le droit de bénéficier de 48 heures pour regarder le binz.

          Quant aux hommes, ou plutôt aux jeunes hommes actuels, il n’y a plus de rites masculins de passages sinon celui que de zoner. Avec le tout numérique dans les bagnoles, ne reste plus qu’à savoir changer de roue en cas de crevaison. D’où le paumage des jeunes. Mais ne sont-ce pas aussi les mères qui imposent cette différence entre les sexes, car pour beaucoup d’entre elles, le fait d’avoir un fils est une valeur ajoutée.

          Et si tous les bébés étaient habillés en jaune et joueraient aux Légos ?!

          Bises de Gene

          J'aime

          1. Même chez Arte, faut VENDRE DU VOD, c ‘est un peu du CANTON……oups!!!! du Comptons de VOD franco-allemand…..
            😉
            Ca va bien réapparaitre à un moment ou à un autre en Gratuit……et ce n’ est pas un truc exceptionnel.

            La tradition shakespearienne du jeu des comédienNEs est pour beaucoup dans le « succés » de cette série où Thomas More apparait comme un bourreau qui torture les ceusses qui ne pensent pas comme lui.

            Un croooooayant sanguinaire comme les autres, et le fait qu’ il ait été canonisé en 1935 par Rome relativise la portée libertaire de son ouvrage le plus connu  » l’ Utopie »…..Il reste todmême un des fondateurs avec Erasme de l’ Humanisme européen.

            Abraço do Sam

            J'aime

            1. Ah ben tant mieux si la série en elle-même ne vaut pas spécialement le détour. J’ai autant de retard dans les films à regarder que dans les livres à lire. (Sans compter l’inventaire de mes perles)

              Bises de Gene

              J'aime

              1. Sans compter que j’hésite à scanner 2-3 pages d’un livre gore que je viens de finir. Non que j’aime ce type de littérature, mais je suis en découverte. Je vais d’écrivain à écrivain en passant par de bonnes surprises. Il n’empêche que parfois, les livres d’une assez grande violence contiennent parfois de bonnes analsyes…

                J'aime

  2. Et c’est grace à Thomas More ( entre autres) que le Vatican a pu imposer les « racines chrétiennes de l’ Europe » dans la Constitution Européenne…….
    comme si les Celtes qui ont précédé les ChrétinEs n’ avaient pas eux-aussi contribué à cette édification,

    comme si les polythéismes celte et romain n ‘y étaient que pour de pouic…..

    Comme si il n’ y avait pas eu une INFINITé DE BIG BANG AVANT LE BIG BANG……

    comme si les ZhumainEs n’ avaient pas créé les dieux et déesses…

    .comme si notre pensée émancipatrice était bornée par l’ Alpha et l’ Omega de la connerie religieuse….

    Abraço do Sam

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s