Ça schlingue en Californie !


Comme d’hab, ce n’est pas la première fois que les AZAs pointent du doigt le méthane, un gaz à effet de serre environ 20 fois plus puissant que le CO2, mais qui ne reste que quelque dizaine d’années dans l’atmosphère avant de se dégrader. Ouf ! On a chaud !

methane-californieImage infrarouge en noir-blanc

Or, si la COP21 a eu lieu du 30 novembre au 12 décembre 2015, le « secret » – ou le manque de curiosité, on était alors en pleines retombées radio-actives des attentats de Paris – sur la fuite de méthane, qui a débuté le 23 octobre 2015 en Californie (USA), n’a que très peu… fuité dans nos contrées. Outre-Atlantique, on tentait encore de minimiser les faits puisqu’il est question d’un échappement terrestre de 72’000 tonnes de gaz d’un puits de forage et ce, au 31 décembre 2016; soit le quart de l’émission de méthane californien en une année. Pour donner un ordre d’idée, cela équivaut à l’émission de gaz à effet de serre de 200’000 bagnoles par année et ce, par mois. Qui dit mieux !

C’est aussi la réactivité des ingénieurs qu’il faut saluer. Si la compagnie gazière a mis trois jours pour admettre qu’il y avait un blème sous forme de fuite, il aura fallu trois semaines à la South California Gas Compagny pour avouer que ce n’était pas une fuite ordinaire, respectant ainsi la règle de 3. Puis il faudra encore un mois pour que les autorités confessent que cette pollution pourrait avoir un impact sur la santé. D’autant que cette dissémination méthanesque ne risque pas de s’arrêter de sitôt, le tube de forage puisant sa « richesse » sur la plus grande cavité souterraine de l’Ouest américain, ladite cavité aussi nommée « Dépôt de gaz du Canyon Aliso ». Pour les doux Alizés, la population locale repassera ! D’ailleurs, ce ne sera que le 6 janvier 2016 que le gouverneur de Californie décrétera l’état d’urgence…Et c’est là qu’on aura vent de cette affaire.

Sachant que la South California Gas Compagny exploite des puits depuis des lustres dans la région, que ledit puits incriminé n’aurait pas été inspecté depuis 1976 (40 ans!) et que la valve de sécurité – qui aurait pu éviter ce genre d’ « incidents » –  aurait été ôtée en 1979 parce que trop usée… pire : que ladite valve incriminée n’aurait pas été remplacée… sachant donc tout cela, les autorités américaines n’auraient-elles pas fait usage d’un certain laxatif ?!

Mais écoutons les riverains sur ce petit mp3 de 4min.30 du 14 janvier 2016 :

La Californie en état d’urgence suite à une fuite de méthane

Et petite vidéo pour celles et ceux qui n’ont pas envie de se farcir une audition : vidéo

Californie : la crainte d’une catastrophe écologique majeure


3 réflexions sur “Ça schlingue en Californie !

  1. Y’ a qu’ à envoyer « Catch the nigger » Oups!……Schwartzy dopé à la créatine, aidé de Lance Armstrong allumé à l’ E.P.O., rejoints bientôt par Captain America et Wonder Woman
    😉

    Abraço do Sam

    Aimé par 1 personne

    1. Même avec ces renforts qui roulent en hammer, ils ne prévoient pas d’arriver le trou avant mars de cette année. Peut-être la France devrait-elle profiter de l’occase pour envoyer des lots de super-glu trois colles, en échange de quelques promesses de destination aéroportées sur NDDL…

      Bises de Gene

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s