Salves de PV pour décourager les bénévoles


Passeurs d'hospitalités

Quelques jours après la visite du ministre de l’intérieur à Calais, le 21 octobre, la police, qui venait de recevoir d’importants renforts (160 policiers et 300 gendarmes mobiles) s’est mise à filtrer l’accès au chemin des Dunes, qui longe le bidonville de Calais (voir ici et ). La base légale de ce filtrage à l’accès d’une voie publique est toujours inconnue à ce jour. Ce filtrage entrave l’action des bénévoles qui viennent au bidonville.

Mais il ne suffit pas de franchir le barrage de police. Celle-ci s’est mise à verbaliser les voitures garées le long du chemin des Dunes – donc les voitures des bénévoles – pour stationnement interdit.

Le 10 novembre, la mairie de Calais régularise la situation par un arrêté municipal interdisant le stationnement et l’arrêt le long du chemin des Dunes. L’arrêt signifie qu’on ne peut même pas déposer une personne ou donner quelque chose…

View original post 104 mots de plus


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s