La religion ne favorise pas l’altruisme… et pan, dans les dents !


 

enfant_croyant1Con de chien !

Étude coordonnée par Jean Decety de l’Université de Chicago qui se demandait si la religion permettait de développer des comportements dits « pro-sociaux » – étude financée par la Fondation nord-américaine John Templeton (Fondation fondamentalement protestante) –  portant sur plus de 1’000 gosses de 5 à 12 ans, filles et garçons, appartenant à des milieux sociaux et de cultures différents et ce, dans 6 pays : Canada, Chine, Turquie, Jordanie, USA et Afrique du Sud

Sachant que la religion touche plus de 84 % de la population mondiale, le groupe de chercheurs ont affiné leurs statistiques et ont conservé 3 groupes : les chrétiens, les musulmans et les athées.

° Lorsque l’on demande aux parents d’évaluer le degré d’empathie de leurs propres enfants, c’est chez les chrétiens et les musulmans que ces derniers pensent que leurs moutardEs sont les plus empathiques.

Démystification : c’est l’inverse que l’on observe chez les mômes.

Mais comment évaluer le degré d’altruisme et de générosité de ces rejetons ?!

° D’abord, par de petites vidéos qui montrent des enfants en train de se chahuter : comment punir les plus méchants ?!

Les plus religieux sont les plus sévères et donnent des punitions plus dures que les non-croyants. D’ailleurs, les musulmans sont plus intransigeants que les chrétiens.

Démystification : les non-croyants sont plus soft.

° Puis, pour tester la générosité, les chercheurs adaptent le « jeu du dictateur » –  que l’on pratique généralement chez les économistes – et qui consiste à une distribution aléatoire d’autocollants. Démystification car premier constat : plus les enfants sont âgés, plus ils sont généreux… normal car on sait que l’altruisme augmente avec l’âge. Mais en plus, plus ils sont pratiquants, moins ils sont enclins à partager et ça, quelque soit leur pays ou leur culture d’origine.

Dans les faits : être plus croyant est se croire plus enclin à la bonté. Comme quoi, les croyances…

Ce qui fait dire à Jean Decety : « Nos résultats remettent en cause les idées selon lesquelles la religion est vitale pour le développement moral. En fait, elle fait le contraire ! » fin de citation.

enfant_croyant2Une tite qui aurait compris ?

Mais écoutons le reportage-mp3 d’Elisabeth Gordon de la RTS la 1ère du 18 novembre 2015 (4 minutes et un chouya) !

Enfant, religion et altruisme

Etude complète : « Current Biology : The Negative Association between Religiousness and Chidren0s Altruism across the World »

Équipe : Jean Decety, Jason M. Cowell, Kang Lee, Randa Mahasneh, Susan Malcolm-Smith, Bilge Selcuk, Xinyue Zhou


2 réflexions sur “La religion ne favorise pas l’altruisme… et pan, dans les dents !

  1. Et y’ en a encore pour soutenir le contraire…….dans la quète de sens.

    y’ a encore du boulot dans la deconstruction des stéréotypes…

    i don’t pray for paris. bloody bastards!!

    Abraço do Sam

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s