« LETTRE À GEORGES »


Je ne voudrais pas te déranger là où tu es mais je vais te narrer une histoire qui nous est arrivée il y a peu.

.

Nous sommes des amis qui nous réunissons régulièrement pour échanger quelques nouvelles « sociétales ».

Nous étions donc attablés dans un café de la rive gauche, le Dante à l’angle de la rue Galande.

Au moment de nous séparer sur le trottoir, le patron surgit à notre grand étonnement et nous apostropha vertement: « Des gens se sont plaints…Il y a des « odeurs »

Je répliquai que je n’avais rien senti du tout!

« ..alors, poursuivit-il très agressif, vous ne remettez plus les pieds ici! »

« – Facho? » lui lançai-je et je criai: « Au secours! ils sont devenus fascistes au Quartier latin!… » en me tournant vers mes amis qui avaient connu le quartier aux temps heureux de 68!

« -Fascistes peut-être avoua le patron (!) mais nous, on se douche » (!!!..)

.

En réfléchissant après coup, je me rendis compte que l' »odeur » n’était qu’un prétexte (puisqu’il n’y avait pas d' »odeur »)

Mais notre mise pas du tout BCBG (image que le patron voulait sans doute donner au lieu) ainsi que les sujets débattus à haute et intelligible voix, n’avaient certainement pas plu.

Il me revint aussi à l’esprit ce serveur quelque peu étrange: silencieux il se glissait derrière notre table pour avertir, telle une éminence grise, le patron, caché derrière le comptoir!..

.

Tu vois, mon cher Georges, que les temps d’aujourd’hui revêtent un sombre habit que tu dénonçais tant dans tes chansons.

.

Alors, j’ai une idée: nous allons le leur clamer, à ces nouveaux bourgeois du Dante, bien haut et fort:

.

« ET POURTANT ILS EXISTENT! »

Eva LOCK KHWUA

sete

L’adresse du bistrot:

au 2 rue Dante 75006 Paris

pour que celles et ceux qui veulent montrer qu’ils existent y aillent!


4 réflexions sur “« LETTRE À GEORGES »

  1. il faut y aller les poches remplies de boules puantes et que ce soit l’ Enfer au Dante…il a intérêt à avoir un bon gros tas de sciure de bois pour neutraliser les odeurs… et decouvrir les vertus des chiottes sèches…….hé! hé! hé!

    je l’ ai fait dans un dancing où le tronpa était un connard fini…..ça met l’ ambiance….

    J'aime

  2. ouais… c’est une bonne idée Sam!
    je la suggère aux potes.

    NB A TOUS s’il y a d’autres rades à Paris qui virent fashos, merci de les nommer qu’on se marre encore plus

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s