les AZA

Les AZA subversifs


Poster un commentaire

LE CENTRE PRIMO LEVI


Originally posted on Passeurs d'hospitalités:

Le Centre Primo Levi publie sur son site un bref bilan de son activité en 2014 en soutien à des personnes victimes de la torture, demandeur-se-s d’asile et réfugié-e-s pour la plupart.

Quelques chiffres, quelques phrases à propos des personnes accueillies et soignées :

« Ils ont été victimes d’emprisonnement arbitraire, de menaces de mort… Ils ont subi des pressions psychologiques, des violences physiques graves… Ils ont été témoins du viol ou du massacre de leurs proches…

Ils ont dû fuir leur pays, laissant derrière eux leur vie, leur travail, leur communauté, leurs proches, parfois même un enfant laissé à la hâte à quelqu’un… Ils ont parcouru des dizaines de milliers de kilomètres à la merci impitoyable des passeurs, jusqu’à arriver en France où, quelques mois ou quelques années plus tard, on leur a indiqué l’adresse du Centre Primo Levi… »

http://www.primolevi.org/2014-en-bref

Le Centre Primo Levi est à Paris, il…

Voir l'original 143 mots de plus


1 commentaire

USA: « Pour tout changer » – un appel anarchiste


Relais Squat!net du 3 mars 2015

pour-tout-changer-2015-400x601

ançaise du texte de CrimethInc. « To Change Everything »

« To Change Everything », voici le nom et l’objectif ambitieux du nouveau projet international lancé, en ce début d’année 2015, par le collectif anarchiste CrimethInc.
Traduit, à ce jour, dans pas moins d’une dizaine de langues, ce dernier est également disponible en version française.
Ce texte a pour vocation d’analyser les multiples problématiques du monde contemporain et de faire tomber, un par un, les différents concepts et construits soi-disant « fondamentaux » et « légitimes » sur lesquels sont fondés nos sociétés et systèmes.
Les diffusions ont commencé aux quatre coins du globe, que ce soit aux Etats-Unis ou en Allemagne, en passant par le Brésil, la Slovénie, le Canada, ou encore le Brésil.
Maintenant, c’est au tour de la France de se lancer dans cette diffusion.
C’est pourquoi, nous mettons à la disposition de celles et ceux qui seraient intéressé(e)s par ce texte/projet le PDF en version imprimable du texte.

A télécharger, imprimer, diffuser et lire sans aucune modération:
version cahier (48 pages A5 – couleur)
version page par page (48 pages – couleur)

Pour tout changer !

Pour plus d’informations sur le collectif à l’origine de ce texte, ainsi que sur le projet en lui-même, vous pouvez consulter les sites suivants :
http://www.crimethinc.com/
http://tochangeeverything.com/


Extrait:

(…)

le-probleme-c-est-la-propriete

Le problème c’est la propriété

Le fondement du capitalisme est le droit de propriété – un autre construit social hérité des rois et aristocrates. La propriété change de mains plus rapidement de nos jours, mais le concept reste le même: l’idée de possession légitime l’usage de la violence pour imposer les déséquilibres artificiels d’accès à la terre et aux ressources.

Certaines personnes pensent que la propriété pourrait exister sans l’État. Mais le droit de propriété ne rime à rien sans une autorité centrale pour l’imposer – par ailleurs, tant et aussi longtemps qu’une autorité centrale existera, rien ne pourra vraiment appartenir à qui que ce soit. L’argent que tu gagnes est imprimé par l’État et soumis aux impôts et à l’inflation. Le certificat d’assurance de ta voiture est émis par ta société d’assurance. Ta maison ne t’appartient pas, elle est la propriété de la banque qui t’a accordé une hypothèque ; et même si tu en es propriétaire de droit, le pouvoir d’expropriation supplante n’importe quel acte de propriété.

Que faudrait-il pour véritablement protéger ce qui nous est le plus cher ? Les gouvernements n’existent qu’en fonction de ce qu’ils nous prennent. Ils prendront toujours plus que ce qu’ils donnent. Les marchés
nous récompensent lorsque nous arnaquons nos semblables, et vice versa. Nos liens sociaux sont notre seule véritable protection: pour être vraiment en sécurité, il nous faut des réseaux d’entraide autonomes et capables de se défendre.

Sans argent ou droits de propriété, nos rapports aux biens matériels seraient déterminés par les rapports que nous entretenons les un(e)s avec les autres. Aujourd’hui, c’est l’inverse qui prévaut : nos rapports avec les autres sont déterminés par nos rapports aux biens. En finir avec la propriété, ce n’est pas faire une croix sur nos biens ; c’est faire en sorte qu’aucune loi ni aucun krach boursier ne pourra nous arracher ce dont nous avons vraiment besoin. Au lieu de dépendre de la bureaucratie, nous pourrions partir des besoins humains ; au lieu de s’exploiter les un(e)s les autres, nous pourrions tirer avantage de l’interdépendance.

La plus grande crainte des escrocs est de voir émerger une société sans propriété – parce que sans elle, ils seraient condamnés au mépris qu’ils méritent. En l’absence d’argent, la valeur des personnes se mesure à ce qu’elles apportent de bon dans la vie des autres, et non pas à sa capacité de les acheter ou de les soudoyer. Sans le motif de profit, chaque effort est sa propre récompense. On laisse ainsi de côté toute incitation à mener des activités dénuées de sens ou destructrices. Les choses qui comptent vraiment dans la vie – comme la passion, l’amitié et la générosité – sont disponibles en abondance. Il faut littéralement des légions de policiers et d’experts immobiliers pour imposer la rareté des choses, rareté qui nous enferme toutes et tous dans cette grotesque course au profit.

(…)

CrimethInc. Ex-Workers’ Collective (2015)

 


3 Commentaires

Ce n’est pas le patron qui crée l’emploi…


Mise en bouche de ce début de semaine, soufflé par Dom15

Excellente démonstration de l’humoriste Nicole Ferroni qui égratigne un tant soit peu le monde patronal qui a une légère tendance à oublier les cuillères qui le nourrissent.

VIDÉO

-

-

-


Poster un commentaire

Communiqué du 04 Mars 2015 // NEWS + ALERTE A LA ZAD DU TESTET


Originally posted on En soutien à la Zad de Roybon:

S1040014

Bonjour !!

Alors que l’hiver et le printemps jouent à cache cache et laissent la météo nous faire ses caprices,

les initiatives et les chantiers collectifs se multiplient à vitesse grand V.

Ces deux dernières semaines ont été particulièrement chargées en événements.

La semaine passée, nous avons enfin accueilli nos premiers animaux fermiers, avec l’arrivée d’une équipée de poules pondeuses. Malgré la neige revenue, le premier poulailler de la ZAD Roybon est sorti des champs bons à rien, et ses occupantes nous ont donné dès leur arrivée leurs trois premiers œufs.

Certains d’entre nous sont partis de leur côté manifester auprès des No-TAV à Turin. D’autres encore ont battu le pavé et bravé jets d’eau et bombes lacrymos, dans les rues de Nantes et de Toulouse… Encore une fois de trop nombreuses arrestations et un emploi du temps curieusement similaire pour les forces de l’ordre dans les deux villes : 14 heure…

Voir l'original 291 mots de plus


5 Commentaires

Urgent: Pétition contre le barrage de Sivens


http://barrage-sivens.agirpourlenvironnement.org/


1 commentaire

Luttes et Résistances au Brésil, mardi 10 mars 2015, 20h00 à Marseille


Relais Squat!net

au squat Le Raccoon

Bouffe/Projection/Débat

Luttes et Résistances au Brésil

affiche-brazil-496fe

Projection de We don’t like Samba (41min, VOSTFR)
Documentaire sur les mobilisations sociales qui ont secoué le Brésil depuis les manifestations de juin 2013, suivi d’une discussion avec une activiste brésilienne.

Le mardi 10 mars 2015 à 20H, au squat Le Raccoon à Marseille.
Pour obtenir l’adresse, envoie-nous un mail à :
raccoon-mars chez riseup.net

Café, thé, desserts vegan à prix libre en soutien aux inculpées/s qui passent en procès au Brésil après les troubles liés à la coupe du monde. Plus d’info sur l’Anarchistt Black Cross Rio De Janeiro :
http://cnario.noblogs.org

On a un magasin gratuit de fringues, tu peux y prendre ce dont tu as besoin ou nous déposer tes vêtements que tu n’utilises plus. Tu peux aussi ramener de la nourriture et des produits vegan de première nécessité, on organise une collecte pour les prisonnières/rs des Baumettes.
A mardi !

*****

Descriptif du docu :
Comme souvent, il a suffi d’une étincelle – l’augmentation des transports – pour attiser la rage sociale et répandre le feu de la révolte jusqu’aux confins du pays. Les Brésiliens, écrasés par des salaires misérables, la précarité, des crédits pour une consommation toujours plus hors d’atteinte et, dans les favelas, par une répression
policière militarisée, ont préparé la Coupe du monde à leur manière :
résistances aux projets d’urbanisation, manifs massives et d’une radicalité explosive, grèves sauvages… Le pays n’avait pas vécu une telle irruption de frustration et de colère depuis la fin de la dictature militaire. Foulant aux pieds la trilogie foot-samba-carnaval, les éboueurs en grève, « les Garis » comme on les appelle, proclament :
« On n’en a rien à foutre de la samba ! Nous sommes des rebelles ». C’est l’histoire de tous ces rebelles que raconte « We Don’t Like Samba ».

* * *

– Marseille sur Squat!net
https://fr.squat.net/tag/marseille/
https://en.squat.net/tag/marseille/

– La Coupe du Monde 2014 sur Squat!net
https://fr.squat.net/tag/coupe-du-monde-2014/
https://pt.squat.net/tag/copa-do-mundo/
https://en.squat.net/tag/world-cup/
https://pl.squat.net/tag/mistrzostwa-swiata-w-pn-2014/

 


6 Commentaires

des milliers, des millions, des milliards…


petite réflexion largement partagée, de la part d’un ami, Bert Rand, que je transmets ici… mais certains continuent à « penser » (oui, les guillemets sont de rigueur, puisque appeler ça « penser », c’est être persuadé qu’un neurone suffit pour ça) que ce sont les pauvres, les « profiteurs » des aides sociales, qui engluent le système…

2844-620x

Réflexions sur les « milliards », un mot que j’ai jamais entendu autant que ces 7 ou 8 dernières années de crise (vous savez ? Ce phénomène qui vide les poches de 99% des gens (enfin, ceux qui ont des poches….) pour remplir celles du 1% qui reste, mais là c’est plus des poches…)
Il y a cette année 1826 milliardaires contre 1645 l’année dernière et leur fortune totale est passée de 6400 milliards à 7000 milliards de dollars…. (remarque : si vous faites le calcul, la fortune moyenne des milliardaires a baissé de 38.9 à 38.3 milliards, comme quoi en fait, la crise touche tout le monde…)
Tiens, savez-vous qu’il faut 70 à 80 ans (une vie, quoi….) pour compter jusqu’à 1 milliard (non stop, h24, en parlant la bouche pleine à table et la nuit en dormant…), savez-vous que Bill Gates pourrait dépenser 4 millions de dollars par jours jusqu’à sa mort il « lui » resterait encore la moitié de sa fortune (le mec pourrait dormir dans une nouvelle baraque tous les soirs…. Et pas dans un taudis…), savez-vous que la faim dans le monde pourrait être résorbée en 5 ans avec 500 milliards de dollars, savez-vous que même s’il y mettaient tout leur pognon, tous ces milliardaires n’arriveraient même pas à rembourser la dette américaine (17000 milliards de dollars, oui 17 000 000 000 000 $ ?) , savez-vous que si vous possédez 1 milliard de dollars à votre naissance vous pouvez claquer 30000 dollars par jours jusqu’à votre mort (un peu moins si vous envisagez de faire votre Jeanne Calment, mais quand-même, ça reste conséquent ) ?
Voilà, c’était juste pour resituer dans le réel le mot milliard, et fixer un peu les niveaux de vie stratosphériques (et complètement hors de portée de l’écrasante majorité des habitants de la planète) dans lesquels vit ce 0.00003 % de la population mondiale…..
« L’argent c’est des nombres, et les nombres n’ont pas de fin… Alors si l’argent fait le bonheur, vous ne l’atteindrez jamais…. »
Bob Marley

Juste pour en rajouter une couche :

le saviez vous ? Les grandes entreprises Çanfraises, celles du CACA 40, détournent, chaque année, 60 milliards d’euros, somme qu’elles devraient verser en charges sociales mais qu’elles ne versent pas, de façon totalement illégale (non paiement des prestations sociales -sécu, chômage, etc…-, et de l’impôt, même si celui-ci n’est, dans leur cas, que de 8 % -alors que pour les PME il est de 33 % et, pour nous, de 20 %-), selon le système lui-même, SANS QU’AUCUNE SANCTION ne leur soit appliquée ? (pour info, toujours, les « détournements » d’aides sociales représentent moins de 200 millions par an, soit 0,33 % de ce que détournent les plus riches) Notre gouverneMent le sait, c’est même lui qui annonce fièrement ce chiffre, en précisant que ce ne sont QUE LES SOMMES CONNUES (c’est à dire la partie immergée de l’iceberg…)

Le saviez vous ? Plus de 7 000 milliards (oui, oui, milliards) de dollars sont placés, chaque années, sur des comptes dans des paradis fiscaux à travers le monde… pour la fRance elle-même, chiffres toujours totalement connus puisqu’ils sortent des rapports des ministères eux-mêmes, ce sont 700 milliards qui sont, chaque année, placés dans ces paradis fiscaux, c’est à dire sans charges, et sans taxes et impôts, le plus légalement du monde. Et la « lutte contre les paradis fiscaux », ces beaux discours entendus depuis 2007, dans la bouches des Sarko et Hollande, fonctionne merveilleusement bien puisque le taux de progression des sommes partant vers les paradis fiscaux à partir de la fRance, est, en moyenne, en progression de 5 % par an (et même, l’an dernier, de 9 %)…

Le saviez-vous ? Le nombre de comptes cachés et illégaux individuels (c’est à dire en nom-propre) dans les paradis fiscaux a baissé de 11 % l’an dernier, il est en baisse, depuis 2007, de 10 % par an en moyenne, MAIS, dans un même temps, le nombre de comptes, toujours cachés (illégaux, donc), d’entreprises fictives, « écran », comme on les appelle, c’est à dire montées dans le seul but de camoufler les véritables possesseurs de cet argent, dans ces mêmes paradis fiscaux, progresse de plus de 15 % par an. Les sommes détenues sur ces comptes illégaux, au total (comptes personnels + sociétés « écran »), ont progressé de 350 % en 10 ans…

Le saviez-vous ? L’affaire Swissleaks (révélations du Monde dans le cadre de la publication des placements chez HSBC en Suisse, sur des comptes cachés) révèle quelques milliers de noms (120 000 de par le monde, dont 3 000 rien qu’en fRance), noms de personnes ayant détourné des sommes dues au titre des charges et impôts (à 8 %, je le rappelle). Ces noms sont connus depuis 2008 des gouvernements qui ont « promptement » réagit… en effet, le gouvernement français, prenant connaissance de ces 3 000 noms, a, en 7 ans, entamé pas moins de 7 procédures en recouvrement (sur 3 000 qu’il aurait dû mettre en place, avec pénalités de retard et amendes). Les 2993 autres n’ont JAMAIS été inquiétés, depuis 7 ans que leurs noms sont connus ! D’autres pays, comme l’Angleterre, font mieux encore ! Sur 8 000 ressortissant détournant de l’argent, 1 seule procédure a été mise en place, et, mieux encore, l’un des titulaires d’un de ces comptes, pourtant connus des services du trésor anglais, et, encore plus « marrant », ex-directeur de HSBC Suisse (donc un de ceux qui a mis en place ce système), a été anoblit par la reine ET NOMMÉ MINISTRE DE L’ÉCONOMIE EXTÉRIEURE !!!

Le saviez-vous ? Ceux qui « s’étonnent » de la publication de certains noms, possédant des comptes « peu » fournis, comme, par exemple, Gad Elmaleh qui n’a, en Suisse, « que » 80 000 euros, « oublient » juste de préciser que, pour ouvrir un de ces comptes, il faut déposer, AU MINIMUM, 1 millions d’euros ! Et que, donc, ces comptes, même s’ils ne sont plus, aujourd’hui, très importants, ont vu passer AU MOINS 1 millions d’euros d’argent à cacher…

Et pendant ce temps, l’austérité est de rigueur, comme on dit, mais que pour les pauvres à qui on sucre les prestations sociales pour cause de « trous » qui n’existeraient pas si les plus riches payaient cette part pourtant peu importante (8 %, je le rappelle encore) qu’ils doivent aux caisses de l’État, mais détournent à la vue, et au su, de tous le monde… et les pauvres sont toujours stigmatisés, y compris par ceux qui se disent « contestataires » alors qu’ils profitent, eux-aussi, du système… Narine n’est-elle d’ailleurs pas une des plus farouches opposante au système social français, pour, selon elle, cause « d’abus » ? Abus de la part des pauvres, cela va de soit… on ne touche pas aux « copains » qui peuvent offrir, quand on sort du gouvernement après avoir mis en place les lois voulues par les lobbys (c’est à dire les plus riches, les dits « copains ») de belles situations si bien rémunérées…


2 Commentaires

Lettre ouverte à mon Tayyip d’humour – Miss Turkey 2006


Relais de Aurelien Roulland

o-MERVE-BUYUKSARAC-facebook

Mon Tayyip d’humour,

Je ne sais pas ce que tu fumes comme herbe mais je veux bien que tu me donnes l’adresse de ton dealer, tant je trouve que tu t’es surpassé dans ta dernière envolée délirante. Tu avais pourtant mis la barre aussi haute que Renaud Lavillenie aurait pu le faire, en t’offrant dernièrement au frais de la princesse qu’est le trop bon peuple turc, un palais de 1000 pièces. 1000 pièces, bordel ! Tu dois avoir un sacré paquet de vieux vinyls à ranger pour avoir besoin de tant de place. J’imagine toute la collection des Erkin Koray, Üç Hürel et autres Apaşlar ! Je ne vois que ça pour justifier la nécessité de disposer d’autant de pièces… Et quelques temps plus tard, coquin que tu es, tu avais quand même réussi à encore m’éblouir avec ta cérémonie néo-ottomane digne d’un Cécile B. Demil sous acides… et vrai, je te l’avoue, j’aurais cru qu’après un tel trip, tu aurais eu besoin de repos, que tu te serais essoufflé, que même les plus grands peuvent parfois être à cours de génie… et pourtant ! Pourtant, petit vermisseau phosphorescent et psychédélique que je suis, j’étais loin, très loin de me douter, malgré tout l’humour que je te porte, au risque encore une fois de te sous-estimer… qu’une fois encore, tu te surpasserais, mais cette fois ci, que tu te surpasserais comme jamais ! Tu as en effet aujourd’hui atteint les cimes, tu flottes au dessus des nuages radioactifs de la Mer Noire, à ton apogée !

Ce 25 novembre dernier, tu as donc porté plainte pour « outrage » à ta Grandeur Suprême – K32 sur le menu au restaurant de tes chinoiseries – contre qui, je le donne en mille pour les copines et les copains qui lisent par dessus mon épaule, Merve Büyüksaraç, herself ! Miss Turquie 2006, en personne ! Sans déconner !!! Rien que de l’écrire, je me sens tout chose, marchant sur des oeufs d’éléphant rose, comme si Emine m’avait fait goûter des space kadayıf dont à priori elle seule a le secret…

Mais je continue, poussé héroïquement par le devoir d’accomplir ma mission mystique d’informer le planquin, et voici ce que dit l’acte d’accusation en date du 13 août 2014, à 13 h 09 au poil de cul près : un e-mail venant d’une certaine Meltem Öztürk dénonçait la publication de la belle Merve sur son compte Instagram d’un poème intitulé en ton honneur, mon Tayyip d’humour : « Poème du Maître ». Et déjà, laisse moi te dire que je déguste comme il se doit la délicieuse dénonciation 2.0 de cette illustre inconnue. Tu as des fans, mon Tayyip, que chez nous un Pétain n’aurait même pas osé rêver avoir, même dans ses songes érotiques les plus troubles !

kedistan-merve-buyuksarac

Suite à quoi, la sublime Merve a répondu qu’elle n’avait pas encore reçu les documents officiels : « A la réception de ces documents, mes avocats et moi ferons les déclarations nécessaires. Il n’y a pas d’injure au Président de République. S’il y a un procès, l’outrage ne sera prouvé. Si vous cherchez le poème que j’ai partagé sur Internet, vous observerez d’ailleurs qu’il est partagé par 960 mille personnes. C’est intéressant, non ? ». Ah ! C’est sûr que la belle fleur de piment change des habituels artistes sur le retour qui, pour retrouver leur gloire passée, viennent te lécher le cul dans tes meeting, non ? (Pour ma part, la seule chose que je lécherais bien, c’est les quilles interminables de la belle Merve, non mais t’as vu ces fuseaux horaires ? Chaque fois que je les regarde je suis jetlagué de plein fouet ! Tiens, tu veux que je te dise, je me sens comme un de ces gosses devant un marchant de sorbets sur Istiklal…).

Merve continue à enfoncer le clou en expliquant qu’elle n’est pas la personne qui a écrit le poème en question, mais qu’elle l’a publié parce qu’elle le trouvait drôle. L’acte d’accusation notifie cependant que le texte partagé ne peut pas être considéré dans le cadre de la liberté d’expression car il méprise Erdoğan, et dépasse les limites de « critique ». Elle raconte :

Le 14 janvier, les policiers sont venus sonner à ma porte. Au début j’ai cru qu’il y avait un problème dans l’immeuble. J’ai pensé au poème d’Ömer Hayyam partagé par Fazıl Say, [pianiste compositeur international] qui lui a couté un procès, je l’avais partagé aussi. Mais les policiers m’ont dit qu’il étaient là pour « Le poème du Maître ». Non, nous sommes venus pour vous. J’étais toute étonnée. Je les ai suivi pour être interrogée au commissariat. Et là, j’ai découvert que tous mes comptes de réseaux sociaux étaient passés au peigne fin et qu’un gros dossier m’attendait. L’accusation pointe sur un poème que j’avais partagé sur Instagram. Un poème humoristique, partagé également par 960 milles personnes. Je n’avais même pas ajouté de commentaire, j’avais mis juste un smiley sourire. Au commissariat, on m’a resservi tous mes partages. La couverture d’Uykusuz [revue satirique], un article du journal Sözcü, des blagues sur les boîtes à chaussures [en lien avec le scandale de corruption et d’écoutes téléphonique où des dirigeants et proches d’Erdoğan avaient caché des sommes importantes dans des boîtes à chaussures]. Même les commentaires que j’avais fait sur l’AKP, ont été traités comme des injures au Président. Cependant ces partages datent de l’époque où Erdoğan n’était pas Président de la République mais Premier Ministre.

Enfin, cette fille solaire a raison de penser qu’elle a été « choisie » parmi de centaines de milliers de personnes pour faire un exemple médiatique. Et ce petit coup de « maître » peut lui valoir très cher, puisque la magnifique risque une peine allant de une à deux années d’emprisonnement…

Le poème en question, comme j’étais impatient de le lire, Naz me l’a retrouvé et gentiment traduit, c’est une pastiche du poète nationaliste Mehmet Akif Ersoy. Il me plaît d’ailleurs beaucoup, car il n’est pas sans rappeler le fameux « pourquoi j’ai cambriolé » de l’anarchiste Alexandre Marius Jacob :

Depuis 11 ans, j’ai volé et je volerai encore
Je serais surpris si un fou voulait me juger.
Je suis comme un torrent rugissant, je franchis le Droit en l’anéantissant
Je suis les offres d’appel, et je vis en recevant mes pots de vin.

Même si j’ai entassé à la maison quelques milliards de dollars
J’ai un fils qui peut les mettre à zéro, nommé Bilal.
Tu es forte, n’aie crainte ! Celui de Pennsylvanie n’est qu’un monstre
J’ai des électeurs qui disent « même s’il vole, il sait ce qu’il fait. »

Ah ! Mon Tayyip, mettre une Miss Turquie derrière les barreaux, mais quel génie est donc le tiens ? Bordel, depuis le temps que je le dis qu’il y a trop de bombes dans les rues d’Istanbul ! On risque l’arrêt cardiaque à chaque coin de rue ! « Le coup de foudre, le coup de bambou, l’amour quoi ! », comme disait le Dabe à la sublimissime Michèle Morgan dans Quai des Brumes. J’avais d’ailleurs visité les pompiers de Kadıköy, à Istanbul, et au maigre budget que tu leur alloues, et au vu du peu d’effectif qu’il sont pour la caserne d’un quartier de deux millions d’habitants, on se dit qu’il vaut mieux ne pas risquer l’incendie, puisse-t-il même n’être qu’un incendie de la valve aortique ! Alors voilà, pour limiter les feux de broussaille, rien de mieux que de cantonner les matières inflammables derrière les barreaux quand on ne réussit pas à les mettre derrière les bourkas. Qu’Allah me pardonne puisqu’il n’existe pas, quel grand malade, tu es mon Tayyip d’humour ! Je ne sais pas ce que tu fumes, mais si j’avais le talent guitaristique du Jimi Hendrix de la gratte turque, qu’était le regretté Yavuz Çetin, je te demanderais bien comme lui « Benimle uçmak ister misin? », veux-tu t’envoler avec moi ?  Mais il faut quand même que je te dise, mon Tayyip, même si au Kedistan nous n’avons que faire des concours de beauté qui prennent les femmes pour des objets, quitte à choisir, la Reine, ce n’est pas toi… c’est elle !

Mes chanarmitiés à Emine et à tout ton palais de drogués coraniques en folie,

Ton Aurel qui ne cesse de penser à toi avec tout l’irrévérence qui t’est dû.

merve-buyuksarac-resimleri-1

Du site Kadistan


2 Commentaires

Un mauvais musicien alcoolisé manque de se faire lyncher


Quand je rabâche qu’ il faut 10 ans pour faire un bon musicien, solfège avec 3 clés minimum, sol, fa, ut 4 ème et pour ce qui me concerne ut 3 ème ma clé de transposition pour les instruments en Sib. Lecture à vue, connaissance des harmonies pour improviser dans les douze gammes majeures et leurs relatives mineures plus quelques modes, dorien, lydien,etc….

le sax en question sous la douche

le sax en question sous la douche

c ‘est pas pour faire l’ intéressant mais pour éviter que se produisent des incidents tels que celui imaginé par le Gorafi qui peuvent vite dégénérer comme j’ ai pu le constater dans divers rassemblements qui ont fini en baston générale, comme en Bretagne ou le dancing s’ est divisé en deux lignes prêtes à en découdre à cause d’ un magnum de (mauvais) whisky et où nous étions bloqués sur scène sans issue de secours……..le truc, c ‘est de jouer des morceaux lents  pour tenter de calmer les ardeurs excitées par le Rock façon Johnny be goode.

Quand au kazoo dont il est question dans l’ article du Gorafi, c ‘est un ersatz de saxophone ou de trompette pour les ceusses trop flemmardEs pour bosser leur biniou. Aucun intérêt!!

Mais les gensses ont des idées préconçues sur l’ acquisition de la virtuosité nécessaire aux fins d’ expression musicale, tel ce percussionniste antillais qui m’ a vendu son sax ténor en avouant qu’ il l’ avait acheté parce qu’ il croyait ( et c ‘est bien le problème de toute CROYANCE) qu’ il suffisait de souffler dedans pour que ça « marche ».

Désillusion !!

Et l’ alcool dans tout ça? C ‘est une bonne question concernant cette drogue dure en vente libre sans passer par la censure des pharmacies; chaque fois que la violence apparaît, ou presque, l’ alcool s’ invite à la (dé) fête quand il ne la provoque pas…..l’ alcool est un désigy……oups!!! déshibiti…….oups!!!!! disigny……oups!!!!!  (le coup de rhum de 5 h du mat’, c ‘est pas le bon binz) ……..dé-si-nhi-bi-teur qui autorise les pulsions les plus reptiliennes.

http://www.legorafi.fr/2015/03/02/il-prend-tout-un-bar-en-otage-avec-son-kazoo/

Et pour terminer sur d’ la bonne zique et ce qu’ on peut faire de mieux avec un sax alto, voici Candy Dulfer avec les Pink Floyd sur « Shine on you, crazy diamond. » Son solo commence à 8:09.

A noter que Candy vient d’ une famille de musiciens, son habitus a certainement joué pour la motiver à devenir ce qu’ elle est.

Enjoy!!!

 

 

 

 


Poster un commentaire

Avec les Habitants d’In Salah ! – Contre la destruction de l’Algérie !


geneghys:

Complète très bien l’article précédent (Vidéo) ainsi que l’article que nous avons déjà écrit ici : http://lesazas.org/2015/01/16/stop-au-fracking-pour-lextraction-des-gaz-de-schistes-en-algerie/

Originally posted on Entre les lignes entre les mots:

Samedi 28 février 2015, la machine de répression s’est brutalement abattue sur les habitants d’In Salah qui manifestent pacifiquement depuis deux mois leur opposition à l’extraction du gaz de schiste dans leur région. Les autorités tentent de faire croire que le projet n’est pas à l’ordre du jour et qu’il ne s’agit que d’explorations. Mais sur le terrain les prospections avancent et des délégations de firmes étrangères comme celle d’Halliburton sont présentes

Après avoir ruiné le pays et pillé ses ressources conventionnelles, le régime franchit un pas supplémentaire dans sa fuite en avant en optant pour l’exploitation des gaz et pétrole de schiste. En prenant le risque inacceptable de détruire un environnement particulièrement vulnérable et de polluer définitivement les ressources hydrauliques fossiles, dernière recours pour la satisfaction des besoins des populations locales et ultime levier d’un futur développement agricole.

Affolé par la baisse des prix mondiaux du pétrole et la…

Voir l'original 746 mots de plus

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 895 autres abonnés